Guide pratique pour soulager le mal de dos chronique

Guide pratique pour soulager le mal de dos chronique

Un adulte, au moins une fois dans sa vie a dû, ou va, se plaindre d’un mal de dos ou lombalgie. Ce mal peut être passager ou persistant. Le mal de dos chronique touche particulièrement les personnes âgées de plus de 40 ans. Contrairement à l’affection aiguë qui disparaît spontanément au bout de quelques jours, la lombalgie chronique persiste pendant de longs mois, affectant le quotidien de l’individu. Si vous êtes victime de ce mal qui touche jusqu’à 80% des adultes, ces conseils vous peuvent vous aider à le soulager et améliorer votre quotidien.

Qu’est-ce que la lombalgie ?

La lombalgie se définit par un mal de dos intense qui peut être ponctuel ou persistant. Un simple faux mouvement peut provoquer une douleur au milieu du dos. mal de dos chronique ou lombalgieDans les meilleurs des cas, la douleur disparaît au bout de quelques jours. Jusqu’à une période de quatre semaines, on qualifie le mal de dos comme une affection aiguë. Cela dit, si elle persiste pendant plus de 3 mois, on l’assimile à un mal de dos chronique.

Les origines de la lombalgie peuvent être diverses. Il peut s’agir :

  • d’une fracture,
  • d’un lumbago,
  • d‘une arthrose,
  • d’une hernie discale,
  • d’une fibromyalgie,
  • ou encore d’une infection.

Dans la majorité des cas, le mal de dos aigu a des origines mécaniques, comme un faux mouvement par exemple. Le mal de dos chronique a des origines multiples : physiques et psychiques. Une personne peut souffrir d’un mal de dos chronique lorsqu’elle a du mal supporter diverses charges dans sa vie personnelle ou professionnelle. Elle souffre généralement de dépression ou est en état de stress permanent.

Comment réagir face à un mal de dos ?

Qu’il soit aigu ou chronique, le mal de dos fait souffrir et indispose dans la vie de tous les jours. Certaines personnes, victimes de douleurs au dos, par réflexe auront tendance à vouloir ménager cette partie de leur corps en prenant du repos. Au contraire, il est important de rester actif en poursuivant ses activités quotidiennes. Si on prend le risque d’être inactif, la douleur risque de s’installer pour un bon moment, voire de s’aggraver.prendre des antalgiques pour soulager le mal de dos

Lorsqu’on est victime de douleurs dans le bas du dos, on cherche bien entendu à atténuer la douleur. Pour cela, vous pouvez prendre un antalgique en prenant soin de respecter les prescriptions. Généralement, le paracétamol et autres anti-inflammatoires peuvent vous aider à supporter la douleur et vaquer à vos activités quotidiennes. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin sur les bons médicaments à prendre.

Si le mal de dos est d’ordre chronique, les antalgiques ne vous rendront service qu’à court terme. Pour vous en débarrasser, il faut traiter le problème en profondeur, ou plus précisément par une approche multidisciplinaire. Cela consiste à prendre en main la guérison autour de trois dimensions à savoir le traitement pharmaceutique, le traitement physique et le traitement psychologique.

Traiter le mal de dos par les médicaments

Vous pouvez aussi opter pour des relaxants musculaires. Le mieux est de consulter un médecin qui vous prescrira la bonne dose selon le niveau de la douleur.  Cela est d’autant plus conseillé si les douleurs se prolongent au niveau des jambes ou si vous avez des problèmes à uriner, entre autres. Dans tous les cas, il est important de souligner que les médicaments agissent en priorité sur les symptômes. Ils ne soignent pas les origines du problème, surtout lorsqu’il s’agit de maux de dos chroniques.

Les soins pour soulager la lombalgie

Si les médicaments aident à supporter la douleur, il faut traiter profondément l’affection du mal de dos par des exercices. Le dos supporte une grande partie de notre corps, il est important de le muscler. L’exercice le plus simple consiste à pratiquer régulièrement le jogging. En adoptant une bonne posture, les disques intervertébraux se positionnent de manière à mieux absorber les chocs.

Paradoxalement, effectuer des exercices d’abdominaux a un effet bénéfique pour le dos. En musclant l’abdomen, le corps est beaucoup plus agile dans ses mouvements et le dos est préservé de gestes inconvenants. D’autres disciplines telles que la natation, le yoga ou encore le tai chi aident à vous forger une bonne posture.exercices abdominaux pour soulager le mal de dos

Il est aussi possible de recourir au massage contre le mal de dos. Plusieurs études ont souligné qu’ils étaient plus efficaces que les médicaments. Le massage suédois est réputé pour son efficacité à tonifier le dos.  Confiez votre dos à un massothérapeute qui vous aidera à réduire graduellement les douleurs et cela pour une durée prolongée.

Des mains agiles à domicile peuvent être mises à contribution pour vous aider à vous soulager. Certaines huiles essentielles pour mal de dos sont très efficaces, notamment le romarin, la citronnelle ou encore la gaulthérie. Pensez à diluer l’huile essentielle avec de l’huile végétale comme l’huile d’olive ou l’huile d’amande douce avant de l’appliquer sur la peau. Si vous êtes enceinte, veillez à consulter votre médecin au préalable.

Le suivi psychologique pour soigner le mal de dos chronique

On a tendance à croire que les maux chroniques ont des origines plus ancrées chez le patient. En raison de la douleur, le patient a des problèmes de sommeil, souffre de fatigue et s’irrite pour un rien. Cet état a un effet pervers sur la douleur qui continue de s’aggraver. L’individu est enfermé dans un cercle vicieux qui le plonge dans la sphère chronique. Il ne faut pas s’étonner si le médecin prescrit des antidépresseurs aux victimes de maux de dos.

Dans le temps, le mal de dos éloigne certaines personnes de leur vie sociale, de leurs proches et d’activités plaisantes. Il est important de s’accorder des moments de plaisir. Comme il s’agit d’une maladie chronique, l’effort de guérison se fait au quotidien. En prenant le temps de vivre et de voir les choses du bon côté, on trouve l’énergie nécessaire pour se battre jour après jour contre ce mal incommodant.

Les adultes âgés de plus de 40 ans sont les principales victimes du mal de dos chronique. La douleur affecte les gestes du quotidien et entraine le malade dans un cercle vicieux dont il est difficile d’en guérir. Le traitement du mal de dos chronique doit être traité à trois niveaux : pharmaceutique, physique et psychologique.

Les commentaires ont été fermés.