Qu’est-ce que le syndrome pulmonaire à hantavirus?

Qu'est-ce que le syndrome pulmonaire à hantavirus?

Le syndrome pulmonaire à hantavirus est une maladie respiratoire grave transmise par les rongeurs infectés par l’urine, les excréments ou la salive. Les humains peuvent contracter la maladie lorsqu’ils respirent le virus en aérosol.
Le SPH a été reconnu pour la première fois en 1993 et a depuis lors été identifiée partout dans le monde. Bien que rare, le SPH est potentiellement mortel, après avoir côtoyé un cas dans le cadre de son travail d’exterminateur à Montréal, R.Lessard apporte son éclairage sur ce syndrome peu commun.

Qui est atteint du syndrome pulmonaire à hantavirus

Toute personne qui entre en contact avec des rongeurs porteurs d’hantavirus court le risque de le contracter. L’infestation par les rongeurs à l’intérieur et autour de la maison demeure le principal risque d’exposition aux hantavirus. Même les personnes en bonne santé sont à risque d’infection par le SPH si elles sont exposées au virus.

Comment se propage la maladie?

Aux États-Unis, l’infection par le hantavirus se propage habituellement par inhalation du virus, qui se trouve dans les excréments, l’urine et la salive des rongeurs infectés. Bien que les cas soient rares, le virus peut aussi être transmis aux humains par une morsure de rongeur.
Le virus ne rend pas les rongeurs malades, mais les personnes qui entrent en contact avec eux peuvent tomber malades. Même si tous les rongeurs ne sont pas porteurs du virus, il est difficile d’identifier correctement les souris; il faut donc éviter tous les rongeurs.
Les gens peuvent tomber malades lorsqu’ils touchent ou respirent de la poussière à partir d’un endroit où il y avait des excréments de rongeurs. Le SPH n’est transmissible ni par piqûres d’insectes ni entre êtres humains.

Quels sont les symptômes ?

Les personnes atteintes du SPH peuvent d’abord penser qu’ils ont la grippe. La différence est qu’avec ce virus, les problèmes respiratoires s’aggravent, les poumons se remplissent de liquide, ce qui peut provoquer l’arrêt de la respiration et la mort de la personne. Le taux de mortalité est d’environ 50 %. Les symptômes peuvent apparaître entre une et cinq semaines après l’exposition.

Les premiers symptômes incluent :
• Fatigue
• Fièvre
• Douleurs musculaires

Quel est le traitement du syndrome pulmonaire à hantavirus ?

Il n’existe pas de traitement, de remède ou de vaccin spécifique au SPH. Les personnes ayant de graves problèmes respiratoires sont souvent placées sous oxygène ou sous machine respiratoire. Si vous avez été en contact avec des rongeurs et vous présentez les symptômes ci-dessus, vous devriez consulter immédiatement un médecin.

Se protéger des infestations de rongeurs

En cette période de recrudescence de présence des souris et des rats dans les maisons, sous-bassement, caves , grenier et vide-sanitaires , il est utile de rappeler les dispositions élémentaires de protection et surtout de prévention aux infestations potentielles.

Conseil pour empêcher les rongeurs d’entrer dans la maison

Le calfeutrage anti rat et souris
• Utilisez de la laine d’acier ou du ciment pour sceller, masquer ou autrement couvrir toutes les ouvertures dans la maison qui ont un diamètre de 1/4 de pouce ou plus.
• Placez un solin de toit métallique comme barrière contre les rongeurs autour de la base des habitations en bois, en terre ou en pisé jusqu’ à une hauteur de 12 pouces et enterré dans le sol jusqu’ à une profondeur de 6 pouces.
• Placez du gravier sous la base des maisons ou sous les maisons mobiles pour dissuader les rongeurs de creuser leur terrier.

Réduire les facteurs qui attirent les souris à proximité
• Réduisez les abris et les sources de nourriture des rongeurs à moins de 100 pieds de la maison.
• Ne laissez pas d’aliments pour animaux de compagnie dans les bols d’alimentation à l’extérieur

Les commentaires ont été fermés.