Massage du dos : les gestes à éviter

Massage du dos : les gestes à éviter

Le massage du dos est un véritable moment de relaxation, de bien-être… Mais il peut vite tourner au cauchemar si votre masseur fait un geste mal placé. Déplacement d’une vertèbre, provocation de douleurs… Bref, il y a des gestes à éviter lors d’un massage du dos, et on vous les détaille ici !

Évitez les étirements

Il n’y a rien de pire lors d’un massage que de subir des étirements non désirés : que ce soit au niveau des bras, du cou ou bien des jambes, les articulations sont fragiles et un geste déplacé pourrait provoquer des inflammations.

C’est pour cela qu’il est essentiel de ne pas vous aventurer, lors d’un massage, au-delà du geste habituel. N’essayez pas, si vous sentez une résistance, de forcer sur le muscle : l’effet serait contre-productif !

Prenez garde aux zones sensibles

Le corps humain est parfaitement vulnérable, lorsqu’il est allongé sur une table. Par conséquent, il faut connaître certaines zones :

  • À complètement éviter, comme les aisselles ou l’intérieur du bras
  • Auxquelles il faut porter une attention particulière, comme le cou
  • Qui nécessitent des gestes particuliers, comme le bas du dos

Le cou est un carrefour stratégique du corps humain, tant neurologique que physique : un geste mal placé et vous pourriez provoquer des séquelles irréversibles. Ainsi, lorsque vous massez au niveau du cou, prenez garde à ne faire que des mouvements doux, légers, pour ne pas bloquer la circulation sanguine.

Ayez un toucher doux et non agressif

Même avec une bonne huile de massage et toute la bonne volonté du monde, il arrive que l’on dérape un peu lors d’un massage, surtout lorsqu’on n’est pas un/une professionnel(le).

Vous avez peut-être déjà vu des vidéos où l’on pratiquer certains types de massages, comme le massage thaï. Ce dernier nécessite une formation spécifique : ne vous amusez surtout pas à reproduire les mêmes gestes, qui consistent à masser avec le coude ou les pieds.

Veillez à réaliser de petits massages circulaires, et d’éviter les gestes imposant trop de pression sur le corps, à commencer par le bas du dos.

Massez, ne cherchez pas à guérir quelque chose

Comme tout massage, votre but est d’abord esthétique, puisque les massages thérapeutiques sont réservés à des professionnels. Si la personne que vous massez connaît des troubles articulaires ou des douleurs lombaires, ne cherchez surtout pas soigner son mal, sous peine d’accentuer les blessures.

Par exemple, évitez d’appuyer trop fort si la personne vous indique avoir mal là où vous passez vos mains. Pour rappel, le dos est très fragile : de nombreux organes y sont et en appuyant trop fort, vous pourriez provoquer un déplacement de ces organes. Pire, vous pourriez aussi casser une côte dite « flottante », qui se trouve au milieu du dos. Un seul mot d’ordre donc : prenez garde, et ne cherchez pas à outrepasser le simple massage de relaxation.

Les cas particuliers

Il y a des gestes à éviter dans toutes les situations, mais d’autres sont à éviter en permanence pour des cas particuliers. Par exemple, pour une femme enceinte, il est évident qu’il faudra agir de manière encore plus thérapeutique. De plus, on évite l’huile de massage à base d’huile essentielle, fortement déconseillée pendant une grossesse.

Adoptez votre massage en fonction des maux connus par votre client, qu’il s’agisse de diabète (personnes à risques) ou de rhumatismes (personnes âgées). Outre les gestes, n’oubliez pas les attitudes d’usage, comme le fait de parler à voix basse, d’éviter au maximum les interactions pendant le massage ou encore, de baser votre massage sur la respiration de votre massé.

Le massage est un acte important, même lorsqu’il n’est qu’à visée esthétique. Il est important d’éviter certains gestes, à la fois pour le confort, mais aussi la santé de la personne massée. Laissez les moindres gestes difficiles aux professionnels, ou bien suivez une formation pour être à jour. Consultez également notre mini-guide pratique pour soulager le mal de dos chronique.

Les commentaires ont été fermés.