Les principes essentiels de la médecine traditionnelle chinoise

Les principes essentiels de la médecine traditionnelle chinoise

Pour beaucoup, la médecine traditionnelle chinoise est plus qu’une médecine alternative, c’est une médecine qui comprend le corps humain. Au regard de la science, elle ne reste qu’alternative, bien qu’au Québec, la question d’en créer un ordre professionnel se pose. Alors, quels sont les principes essentiels de la médecine traditionnelle chinoise, et quel est son apport dans votre quotidien ?

La médecine chinoise, la clé des déséquilibres énergétiques

L’un des piliers de la médecine chinoise n’est autre que l’énergie du corps : elle consiste à dire que le corps humain est fait de nombreuses énergies, se retrouvant chacune au carrefour de plusieurs organes, qui sont alors vus comme des constellations d’émotions et de sens. Il y a des énergies positives, comme négatives, et cela forme la « théorie des 5 éléments » :

  • L’eau
  • Le feu
  • Le métal
  • Le bois
  • Et au centre, la terre

Ces éléments s’influencent les uns et les autres, créant des dynamiques et des mouvements entre ces éléments interdépendants, tous constitutifs du corps humain. Ainsi, on distingue, dans la médecine traditionnelle chinoise, 5 systèmes de physiopathologies :

  • Le système moteur (foie, vésicule biliaire)
  • Le système circulatoire, nerveux et comportemental (cœur, intestins)
  • Le système digestion (pancréas, estomac, rate)
  • Le système respiratoire et cutané (poumon, gros intestin)
  • Le système génito-urinaire et osseux (rein, vessie)

Ces systèmes ont des points d’interconnexion, et les comprendre permet de soulager un mal profond. Le meilleur outil pour cela reste l’acupuncture.

L’acupuncture, le soin phare de la médecine chinoise

Dans la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture est considérée comme la chirurgie de l’énergie. Avant de procéder à une quelconque prestation, le praticien va chercher à dresser un bilan énergétique de la personne, c’est-à-dire s’appuyer sur la nature des symptômes, l’état émotionnel, les goûts de la personne, pour définir dans quel état psychique elle se trouve.

Grâce à ce bilan énergétique, le praticien pourra agir sur les nœuds énergétiques les plus pertinents, avec la technique la plus efficace. Pour agir sur les nœuds, le praticien va insérer des aiguilles, de manière plus ou moins profonde, sur des points spécifiques (visage, buste, bras, corps). On distingue notamment les « huit principes » de l’acupuncture, qui comprennent plusieurs techniques comme le chaud-froid ou le « Yin-Yang ». Le but de cette pratique ? Permettre un renouvellement et une bonne circulation des énergies du corps.

Cette technique repose sur des pratiques ancestrales, qui combinent une parfaite connaissance de l’anatomie, du corps humain, mais aussi de la physiologie. Pour compléter le traitement, le praticien s’appuiera aussi sur d’autres techniques, comme la phytothérapie ou l’aromathérapie.

Phytothérapie et aromathérapie pour tonifier et harmoniser

Puisque la médecine chinoise traditionnelle a pour but principal de régénérer le corps et relancer le système énergétique, en vue de la guérison, certaines huiles essentielles auront un meilleur impact que d’autres, que ce soit en raison de leurs propriétés thérapeutiques ou énergétiques.

Parmi les plus fréquemment utilisées, on retrouve :

  • L’huile essentielle de romarin, idéale contre la fatigue
  • L’huile essentielle de pin sylvestre, qui propose une action énergétique contre la faiblesse
  • L’huile essentielle de lavande, qui va lutter contre la stagnation dite « Qi-énergie » grâce à ses vertus antispasmodiques
  • L’huile essentielle de citron, réputée pour son action thérapeutique grâce à ses vertus diurétiques

D’autres huiles peuvent être utilisées, comme l’huile essentielle de rose ou de mandarine. Appliquées directement sur le corps, inhalées dans le cadre d’une atmosphère embaumée, peu importe : le but est d’agir sur le corps humain, au niveau des énergies du corps, mais aussi de l’esprit.

Consultez votre médecin avant d’avoir recours à ces techniques complémentaires, qui nécessitent un avis médical (notamment pour les femmes enceintes ou les enfants).

La médecine traditionnelle chinoise se concentre essentiellement sur l’énergie du corps, et vise à équilibrer les manques, les carences et les excès. Pour cela, le recours à la science des énergies est unique : phytothérapie et acupuncture sont la clé de la médecine chinoise pour rendre à votre corps tout son bien-être !

Les commentaires ont été fermés.