Infection d’une dent de sagesse : symptômes et traitements

Infection d’une dent de sagesse : symptômes et traitements

Puisqu’elles apparaissent en dernier, il n’est pas rare de constater une infection sur une dent de sagesse : abcès, sensibilité, les problèmes bucco-dentaires sont nombreux. Dès lors, comment identifier et diagnostiquer une infection de dent de sagesse et surtout, comment la traiter ?

Comment se manifeste une infection de dent de sagesse ?

Les dents de sagesse sont aussi appelées les troisièmes molaires et généralement, elles ne sont pas les bienvenues ! Pourquoi ? Parce qu’elles « n’éclatent » qu’à partir de l’adolescence, moment auquel la dentition est déjà formée. Cela signifie qu’en poussant, elles vont réorganiser l’ensemble de la dentition, généralement très mal.

Près de 65% des jeunes adolescents doivent subir un traitement pour redresser les dents, ou bien pour retirer leurs dents de sagesse, avant leurs 20 ans. Cependant, dans certains cas, cela n’est pas possible à cause d’une infection de dent de sagesse.

On distingue deux types de symptômes pour identifier une infection en cours :

  • Les symptômes bénins
  • Les symptômes graves

Parmi les symptômes bénins, on retrouve des manifestations qui pourraient avoir lieu à n’importe quel autre moment, ou bien dans n’importe quel cadre. C’est, par exemple :

  • Une douleur localisée sur, sous ou derrière la dent de sagesse
  • Une irritation ou une gêne récurrente
  • Un gonflement localisé au niveau des joues, provoqué par une infection des gencives
  • Une difficulté à mastiquer, à vous brosser les dents, à articuler

Ces symptômes sont communs à beaucoup de problèmes buccaux, sans que cela ne signifie que votre dent de sagesse est touchée. Cependant, d’autres symptômes plus sérieux doivent vous alerter :

  • L’apparition de fièvres, de nausées, vos gencives sont enflammées
  • Des maux de tête accompagnent votre douleur dentaire
  • Vous constatez une mauvaise haleine, une gorge aigre, une difficulté à déglutir
  • Vos glandes lymphatiques sont gonflées

Il est essentiel de consulter un dentiste urgemment, dès lors que l’un de ces symptômes se manifeste, d’autant plus s’il s’agit d’une combinaison de ces symptômes. Votre dentiste pourra alors vous recommander un traitement adapté.

Traiter une infection de dent de sagesse

En général, une infection de dent de sagesse fait relativement souffrir. L’avantage, c’est qu’on peut retirer cette dent et, dans 80% des cas, cela fera disparaître l’infection en même temps. Mais votre dentiste prendra d’abord plusieurs précautions :

  • Un traitement médicamenteux et pharmacologique, à base d’antidouleurs et d’analgésique. Une cure de plusieurs jours vous sera prescrite
  • Un traitement naturel, à base de bains de bouche, de fils dentaires et autres solutions à utiliser quotidiennement

Si la douleur persiste au bout d’une dizaine de jours, une extraction de la dent de sagesse pourra s’avérer obligatoire. Dans certains cas, cela ira jusqu’à l’ablation chirurgicale, bien que cela ne concerne qu’une minorité.

C’est pour cela que des traitements préventifs doivent être observés au quotidien, d’autant plus que les dents de sagesse sont sujettes aux caries, plus que les autres dents, en raison de leur situation au fond de la bouche. Parmi ces traitements préventifs, on retrouve :

  • Un brossage deux à trois fois par jour, avec un dentifrice adapté
  • Des bains de bouche occasionnels, pour retirer d’éventuelles bactéries, en faisant du « swishing »
  • Un contrôle annuel chez le dentiste permet de dépister une possible infection

Votre dentiste saura vous donner toutes les recommandations nécessaires et appropriées à votre cas particulier.

Au final, les méthodes de traitement d’une infection de dent de sagesse sont radicales et efficaces. Cela n’empêche pas pour autant la nécessité d’un entretien régulier de sa dentition, pour éviter d’autres formes d’infections, même sur d’autres dents. Un problème à surveiller d’autant plus au moment de l’adolescence, là où l’infection est la plus plausible !

Les commentaires ont été fermés.