Huile essentielle d’eucalyptus : ce qu’il faut savoir

Huile essentielle d'eucalyptus : ce qu'il faut savoir

L’huile essentielle d’eucalyptus est une aide précieuse, tant pour le traitement des infections et inflammations des voies respiratoires que pour les soins de beauté.

L’eucalyptus : l’arbre de la fièvre porte bien son nom

De la famille des myrtacées, l’eucalyptus est originaire d’Australie (Tasmanie) et pousse dans les régions méditerranéennes, en Asie, mais aussi au Kenya et à Madagascar. Véritable panacée, il est même surnommé “arbre de la fièvre” en raison de ses bienfaits contre les maladies infectieuses. En effet, sa forte concentration en eucalyptol lui confère de nombreuses propriétés thérapeutiques.

Ses racines qui absorbent beaucoup d’eau limite la reproduction d’insectes vecteurs de maladies tandis que sa forte odeur éloigne les moustiques. Les autochtones d’Australie utilisaient massivement ses feuilles comme remède. Certains pensent que les koalas, qui se nourrissent essentiellement de feuilles d’eucalyptus, maintiennent leur hydratation et dorment beaucoup sous l’effet de leurs actifs puissants. Comptant plusieurs centaines d’espèces, l’eucalyptus offre couvre un large spectre d’applications qui sont d’autant plus efficaces sous forme d’huile essentielle.

L’huile essentielle d’eucalyptus, une huile claire, de couleur jaune avec une odeur fraîche et tonique, est surtout connue pour ses propriétés expectorantes et décongestionnantes. Ce que l’on connaît moins, c’est son utilisation dans d’autres domaines telles que le bien-être ou en cosmétique.

Les variétés les plus utilisées et leurs indications respectives

Eucalyptus globulus

Son huile arbore une couleur jaune-orangée. Son odeur est si forte qu’elle vous donne l’impression d’étouffer si vous en mettez trop. D’où l’importance de l’utiliser avec précaution (et jamais en diffusion). Ses propriétés en font néanmoins un puissant antiseptique et expectorant pour soigner les infections respiratoires basses, c’est-à-dire celles des bronches et des poumons. Elle possède aussi des propriétés antivirales et antibactériennes. Le globulus est parfait pour soigner les cheveux gras.

Eucalyptus radiata

Les étiquettes indiquent parfois eucalyptus officinal ou eucalyptus australiana pour désigner la variété la plus omnipotente de l’arbre de la fièvre. Elle se distingue par sa couleur très pâle et son odeur citronnée très agréable que l’on apprécie particulièrement en diffusion pour purifier l’air ambiant. Ses propriétés sont très variées :

  • expectorant et décongestionnant des voies respiratoires hautes;
  • anti-infectieuse;
  • stimulant immunitaire (énergisant);
  • antiviral,
  • analgésique et antiseptique (les autochtones utilisaient ses feuilles pour couvrir les blessures graves);
  • antibactérien, anti-inflammatoire (affections ORL);
  • antinévralgique,
  • antirhumatismal et antispasmodique,
  • astringent, cicatrisant et déodorant : les huiles essentielles d’eucalyptus radié et d’eucalyptus mentholé sont plus utilisées en cosmétique. On retrouve le radiata dans les savons et les soins des peaux acnéiques. Infusé dans un bain, la radiata agit comme désodorisant pour le corps.

Eucalyptus mentholé ou dives piperiferum

Cette espèce se démarque par ses actions mucolytique et lipolytique. Son action drainante au niveau hépatique et rénal en fait un allié précieux contre la rétention d’eau et de graisse. On la retrouve dans les soins amincissants et anti-cellulites, mais aussi ceux des peaux à tendance grasse. L’huile essentielle d’eucalyptus mentholé est un bon complément dans le traitement des ulcères cutanés, cystites et des vaginites.

Eucalyptus à cryptone

Une autre variété aux propriétés respiratoires, l’huile essentielle d’eucalyptus à cryptone est surtout indiquée dans le traitement des maladies infectieuses, y compris les infections sexuellement transmissibles, les problèmes ORL et le paludisme. Son huile essentielle, appliquée en diffusion ou en friction, permet aussi d’apaiser les tensions nerveuses.

Eucalyptus citronné

Efficace pour éloigner les moustiques et les mouches : vous pouvez utiliser un diffuseur ou verser quelques gouttes dans une casserole d’eau bouillante que vous laisserez s’évaporer dans votre logement. C’est également un puissant anti-inflammatoire, antirhumatismal, antalgique et un antifongique. Son effet calmant apaise le rhume.

Eucalyptus smithii

Sa propriété antitussive et mucolytique en fait un puissant remède naturel contre la grippe et le rhume. L’huile essentielle d’eucalyptus smithii soulage la toux grasse, dégage le nez et les bronches tout en stimulant le système immunitaire pour une prompte guérison. Si vous souffrez de sinusite, cette huile devrait absolument faire partie de votre boîte à pharmacie pour calmer les crises.

Eucalyptus staigeriana

L’huile essentielle d’eucalyptus staigeriana se distingue des autres espèces par son action bénéfique contre la fatigue mentale, physique, le stress et l’insomnie. Elle atténue aussi les douleurs rhumatismales. Une diffusion de cette huile permet d’assainir l’atmosphère, mais aussi d’inviter des ondes positives chez vous pour vaincre le stress.

Exemples d’utilisation de l’huile essentielle d’eucalyptus

●     En prévention

En hiver ou au début du printemps, protégez-vous des épidémies de grippe en versant deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radiata sur un galet ou un mouchoir que vous placerez près de vous sur votre bureau ou votre table de nuit. Cela aide à booster votre immunité et éloigner les virus. Ajoutez un peu d’huile de temps à autre.

●     Pour traiter un rhume

Mélangez 15 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié et 10 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre ainsi qu’une quantité suffisante d’huile végétale de macadamia pour obtenir 15 à 20 mL de solution. Utilisez ce mélange à 10% pour masser la poitrine et l’avant-bras à raison de 2 à 4 fois par jour pendant 10 jours.

●     Grippe et congestion

Pour une utilisation topique (massage de la poitrine, dos et des bras), réalisez un mélange à 30% avec 50 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié, 50 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé et 30 ml d’huile végétale de macadamia.

Vous pouvez aussi faire une inhalation en ajoutant 3 à 10 gouttes à un grand bol d’eau bouillante. Inhalez la vapeur lentement et profondément pendant 10 minutes. À renouveler jusqu’à 3 fois par jour.

●     Soin du visage

Si vous avez la peau grasse, l’huile essentielle d’eucalyptus radié combinée avec de l’huile végétale (argan, amande douce, etc.) aide à réguler l’excès de sébum. Utilisez ce mélange pour nettoyer votre visage plusieurs fois par semaine.

Avant votre séance de gommage hebdomadaire, une fumigation (quelques gouttes de cette huile précieuse dans un bol d’eau bouillante ou d’une infusion de thé vert) s’avère intéressante pour mieux désengorger les pores et limiter l’acné.

●     Soin des cheveux

L’huile essentielle d’eucalyptus globulus est l’idéal pour éliminer les pellicules et atténuer l’irritation du cuir chevelu. Vous pouvez ajouter 50 gouttes dans votre shampoing habituel (même votre antipelliculaire) avec 30 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé ou préparer un masque à base d’argile verte (2 cuillère à soupe), les mêmes huiles essentielles (10 gouttes) et un peu d’huile de noisette.

Précautions d’usage et contre-indications

Consignes générales :

  • Les huiles essentielles sont des produits naturels hautement concentrés et donc très actifs. Elles peuvent de ce fait entraîner des irritations, voire une sévère intoxication si elles ne sont pas utilisées proprement. Veillez donc à toujours respecter les directives.
  • Prenez garde au contact avec les yeux et les muqueuses (rincez abondamment avec de l’huile végétale, non de l’eau).
  • Une fois le flacon ouvert, l’efficacité et la qualité de l’huile essentielle s’altèrent avec le temps. Après un an, il est préférable de se procurer une nouvelle bouteille.
  • Une huile essentielle ne devrait pas être diffusée pendant plus de 15 minutes (risques de maux de tête selon le principe actif).
  • Un traitement prolongé sans l’aval d’un médecin ou d’un aromathérapeute est fortement déconseillé !

Consignes spécifiques :

  • L’huile essentielle d’eucalyptus est strictement destinée à un usage externe ET occasionnel.
  • Elle doit toujours être diluée, même en diffusion.
  • Cessez l’usage en cas de nausée, d’étourdissement, de maux de tête ou d’une réaction allergique.
  • Elle est contre-indiquée en cas de : peau hypersensible, asthme, épilepsie, grossesse, allaitement, enfant de moins de 6 ans (elle peut être toxique même à dose faible).
  • Une huile essentielle d’eucalyptus de qualité (non-diluée) devrait afficher les teneurs suivantes sur son étiquette : environ 65% de 1-8 cinéole ou eucalyptol, 10% d’alpha-terpinéol et environ 5% d’alpha-pinène.

L’huile essentielle d’eucalyptus est véritablement un cadeau de la nature à toujours avoir sous la main !

Les commentaires ont été fermés.