Douleurs à la cheville externe : causes et traitements possibles

Douleurs à la cheville externe - causes et traitements possibles

On dit parfois qu’on a mal à la cheville, pour de petits bobos ou une petite faiblesse. Mais une douleur à la cheville externe doit être prise au sérieux : elle s’accompagne souvent de symptômes visibles et doit être traitée sans plus tarder. Mais avant tout traitement, il faut bien entendu connaître la cause exacte de la douleur : petit tour d’horizon de la marche à suivre si vous êtes dans cette situation.

Une douleur à la cheville, c’est grave ?

La cheville constitue l’une des articulations les plus sollicitées du corps humain, surtout dans le cadre d’un effort sportif. Par conséquent, plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une douleur à la cheville externe.

Des causes multiples, mais spécifiques avec une douleur externe

Plus exactement, lorsque vous ressentez une douleur externe à la cheville, cela peut correspondre à :

  • Une inflammation de l’articulation
  • Une rupture de tendon
  • Une douleur liée à l’os

Il faut savoir que 85% des douleurs de la cheville externes sont liées à des traumatismes. En effet, la cheville est composée d’éléments fragiles, qu’il s’agisse de la peau, des ligaments, des tendons ou encore des muscles. Les causes d’une douleur externe à la cheville sont donc multiples, mais peuvent être associées à l’une de ces quatre catégories :

  • Une synovite, le cas le plus courant (il s’agit d’une inflammation articulaire)
  • Une entorse
  • Une rupture du tendon péronière
  • Une fracture plus ou moins prononcée

Vous le comprenez, la gravité de votre douleur pourra faire pencher le diagnostic d’un côté ou de l’autre, en parallèle d’une analyse des autres symptômes.

Symptômes généraux

S’il est facile d’exprimer une douleur, il ne l’est pas toujours de la qualifier : douleur lancinante, diffuse, agressive, légère… Il faut déterminer votre degré de douleur et surtout sa nature :

  • Est-ce que ça vous fait mal quand vous posez le pied (douleur immobilisante) ?
  • Est-ce ça vous fait mal quand vous bougez le pied ?

La douleur externe au niveau de votre cheville peut apparaître de différentes manières :

  • Elle fait suite à un choc immédiat, comme une chute
  • Elle apparaît au cours d’un exercice (marche, course) sans choc particulier
  • Elle se manifeste progressivement après un effort

Mais elle peut parfois s’accompagner d’autres symptômes, qui permettent de rapidement déterminer la cause du problème :

  • Gonflement, rougeur
  • Ecchymose ou hématome (uniquement dans le cadre d’une fracture)
  • Fourmillements

Quels que soient les symptômes, il est important d’adopter rapidement les bons réflexes, à savoir : éviter d’aggraver votre douleur et demander l’avis d’un spécialiste, votre médecin !

Les bons réflexes à adopter

Au moment où votre douleur de cheville externe se déclare, il faut tout de suite réagir correctement : petit guide de survie jusqu’à votre arrivée à l’hôpital, ou chez votre médecin !

Le prédiagnostic, puis rendez-vous chez le médecin

Le mieux pour vous déplacer avec une douleur à la cheville externe, c’est encore de l’immobilier, pour être certain de ne pas aggraver votre cas. Si vous n’avez pas d’attelle chez vous, appuyez-vous sur la personne qui vous conduit aux urgences (s’il s’agit d’un choc immédiat) ou chez votre médecin.

Ce dernier vous posera la fameuse question : « comment c’est arrivé ? », faites de votre mieux pour y répondre. Il se peut que votre douleur soit apparue sans raison évidente : dans ce cas, précisez-le bien à votre médecin. Expliquez si vous avez des antécédents, notamment si vous avez déjà eu une entorse de la cheville ou une tendinite de la cheville.

Votre médecin pourra avoir recours à la radiographie pour identifier votre problème : une simple échographie permettra de déterminer s’il s’agit d’une fracture, d’une rupture des tendons ou d’une entorse. Dès lors, votre médecin pourra vous prescrire un traitement adapté.

Des traitements adaptés à votre douleur

Si un traitement anti-inflammatoire est indispensable pendant quelques jours, le traitement dépendra de la cause et de la nature de votre douleur. Pour une entorse ou une synovite, votre médecin mettra un strapping en place, pour immobiliser votre cheville et permettre une meilleure guérison.

Dans certains cas, il optera pour la pose d’un plâtre (s’il s’agit d’une fracture) ou bien d’une attelle. Dans des cas plus rares, une opération sera nécessaire.

Quelle que soit votre situation, du repos et de la rééducation seront incontournables pour bien guérir de votre douleur. Vous pouvez compléter votre traitement par des bains aux huiles essentielles, pour apaiser la douleur.

Qu’il s’agisse d’une petite ou importante sensation, une douleur à la cheville externe n’est jamais à prendre à la légère ! Pour la traiter efficacement, comprendre les causes de votre douleur est essentiel pour le médecin : alors, soyez bavard, et donnez-lui un maximum d’informations !

Les commentaires ont été fermés.