Douleurs à l’estomac après avoir mangé : causes et solutions possibles

Douleurs à l'estomac après avoir mangé : causes et solutions possibles

Les douleurs à l’estomac après avoir mangé se manifestent par de l’inconfort, des brûlures, des aigreurs, des crampes, une sensation désagréable de pesanteur… Tous ces symptômes ne sont pas graves. Ils révèlent seulement des troubles digestifs fonctionnels appelés dyspepsie. Néanmoins, en cas de persistance des symptômes, ils peuvent quand même traduire autre chose. D’où viennent ces douleurs et comment les soulager ?

Les causes des douleurs à l’estomac

Le système digestif est composé de l’œsophage, de l’estomac et des intestins. La nourriture ingérée est décomposée par des acides. Les nutriments sont dirigés vers le sang, les déchets vers les intestins. De nombreux dysfonctionnements lors  de la digestion peuvent être à l’origine des douleurs à l’estomac après avoir mangé :

  • Une mauvaise alimentation, trop grasse, ou certains aliments comme le café, l’excès de sucre, les épices, les boissons gazeuses ou l’alcool, ralentissent la digestion. Un repas trop copieux pourra également altérer le fonctionnement du sphincter stomacal, laissant les acides remonter vers l’œsophage. C’est ce qu’on appelle le reflux gastro-œsophagien. En langage courant, vous souffrez de brûlures à l’estomac. C’est là la cause la plus fréquente des douleurs.

 

  • Une allergie alimentaire ralentira ou, à l’inverse, accélèrera le fonctionnement du côlon. La maladie cœliaque par exemple est causée par une allergie au gluten présent dans le blé mais aussi dans les choux ou les légumes secs. Une allergie alimentaire peut également être responsable du syndrome du côlon irritable.

 

  • L’intolérance au lactose provoquera des ballonnements, des douleurs et des crampes à l’estomac car celui-ci ne produit pas suffisamment d’enzymes pour le digérer.

 

  • Une gastrite, inflammation de la paroi intestinale, ralentira la digestion d’où une impression de distension de l’estomac.

 

  • Une intoxication alimentaire.

 

  • Un trouble fonctionnel : l’estomac ne se dilate pas d’où la présence d’un inconfort au moment des repas.

 

  • Des médicaments, comme l’aspirine, les antibiotiques ou les anti-inflammatoires.

 

  • L’anxiété, le stress : la nourriture est trop vite avalée.

Il faut écarter l’ulcère à l’estomac parmi les causes possibles. En effet, les douleurs se manifestent essentiellement lorsque l’estomac est vide.

Les symptômes des douleurs à l’estomac après avoir mangé

En dehors des brûlures à l’estomac, les douleurs sont provoquées par des crampes ou spasmes gastriques, c’est-à-dire par des contractions de l’estomac. Si le problème dure au-delà de 30 minutes, il faut consulter son médecin pour déceler d’autres causes que le repas.

Parmi les autres symptômes, on relève :

  • Une sensation de trop plein,
  • Une douleur au-dessus de l’ombilic,
  • Des éructations ou flatulences dues à l’ingestion d’air quand on mange trop vite ou que l’on boit avec une paille.
  • Des nausées, vomissements, diarrhées.

Les remèdes contre les douleurs à l’estomac dues à l’alimentation

Si des repas moins copieux s’imposent pour traiter les brûlures à l’estomac, il peut être aussi judicieux de mieux gérer son stress en se relaxant et en ralentissant le rythme de la journée.

Parmi les aliments facteurs de crampes à l’estomac, on éliminera le café et les graisses. Tenir un journal de son alimentation permettra d’identifier l’aliment responsable d’une intolérance. En revanche, si les crampes durent, consultez votre médecin pour écarter un syndrome du côlon irritable. Une bouillote d’eau chaude sur la zone douloureuse vous soulagera.

En cas d’intoxication, il faut boire beaucoup d’eau et jeûner. Là encore, si les douleurs ne passent pas spontanément, prenez rendez-vous.

Contre les éructations et les flatulences, éviter les aliments riches en hydrates de carbone, c’est-à-dire les féculents, les crucifères ou encore les pommes.

Privilégiez les aliments naturels, non transformés.

Le bon sens prévaut en matière d’alimentation : elle doit être équilibrée et saine pour garantir une bonne digestion par votre estomac.

Les commentaires ont été fermés.