D’où viennent les douleurs à la mâchoire ?

D'où viennent les douleurs à la mâchoire

Une douleur à la mâchoire est rapidement désagréable : inconfortable, gênante, douloureuse, elle empêche d’agir au quotidien comme à son habitude. S’il s’agit d’un problème relativement fréquent, les causes restent encore très diverses. Un diagnostic médical permettra d’établir la cause et le traitement pour vos douleurs.

Les symptômes associés à une douleur à la mâchoire

Les douleurs à la mâchoire peuvent subvenir de manière brutale ou progressive, tout dépend de la cause. La mâchoire se compose principalement de deux os :

  • L’os maxillaire, en haut
  • L’os mandibulaire, en bas
  • Les deux sont reliés par l’articulation temporo-mandibulaire

C’est la raison pour laquelle les douleurs liées à la mâchoire sont difficiles à diagnostiquer, dans leur cause profonde : il peut s’agir de l’une ou l’autre des mâchoires, ou bien de l’articulation, qui soit à l’origine des douleurs.

Le type de douleurs permettra de catégoriser votre pathologie parmi les plus sévères ou les plus bénignes. Les symptômes associés joueront aussi un rôle non négligeable :

La diversité de ces symptômes peut indiquer un grand nombre de causes, plus ou moins complexes. C’est pourquoi il est important de s’attarder sur les origines les plus courantes.

Douleur à la mâchoire : des origines diverses

Un spécialiste maxillo-facial ou un ostéopathe aura tendance à dire qu’une douleur à la mâchoire est le signe qu’elle subit trop de pression. Les causes sont généralement de deux types :

  • Mécanique, elle concerne les os, les ligaments ou les muscles de la mâchoire
  • Psychologique, elle est liée au stress, à une pression émotionnelle

C’est pourquoi les causes d’une douleur à la mâchoire sont réellement de diverses natures. Parmi les plus courantes, on retrouve :

  • Les traumatismes physiques, comme une fracture, une luxation
  • La malocclusion dentaire (lorsque les dents, en poussant, ne s’emboîtent pas correctement)
  • L’arthrose ou la polyarthrite
  • Un stress ou une anxiété sociale décuplés

L’ensemble de ces causes peuvent provoquer des complications, si la douleur n’est pas traitée à temps. Parmi ces complications, certaines sont inquiétantes :

  • Le bruxisme, c’est-à-dire lorsque les dents grincent
  • L’apparition de certains cancers dans la cavité buccale, comme le sarcome

Heureusement, des traitements contre la douleur à la mâchoire existent.

Comment traiter des douleurs à la mâchoire ?

Si le traitement exact dépendra fortement de la cause exacte de la douleur, la prise d’antibiotiques (et notamment, d’antidouleurs) est fortement préconisée par le médecin.

Mais le traitement chirurgical ne sera envisagé que dans les cas les plus sévères, comme le bruxisme ou l’apparition d’effets secondaires comme le cancer. Il pourra s’agir d’une extraction dentaire ou d’un remboitement chirurgical.

Pour le reste, et dans la majorité des cas, de la médecine non conventionnelle pourra suffire à guérir ou atténuer la douleur jusqu’à guérison :

  • Application de glace, utilisation d’huiles essentielles relaxantes
  • Habitudes de mâchoire : privilégier des aliments faciles à mâcher, éviter les chewing-gums
  • Pratique du yoga
  • Activités favorisant la relaxation
  • Séances d’acupuncture

En effet, près de 40% des douleurs à la mâchoire s’estompent naturellement, après une prise de médicaments et un travail de relaxation.

Pour des cas bénins, le port d’un appareil peut aussi être préconisé : il s’agit d’une plaque occlusale, qui vise à soulager les douleurs nocturnes de la mâchoire. En général, les symptômes vont disparaître assez rapidement, mais s’ils persistent, il est urgent de contacter votre médecin.

Les douleurs à la mâchoire sont souvent bénignes et passent rapidement avec un traitement approprié. Dans certains cas, elles sont associées à une pathologie plus complexe, qu’il faut soigner en parallèle. Consultez votre médecin dès l’apparition des premiers symptômes pour adopter le comportement adapté !

Les commentaires ont été fermés.