Comment arrêter de ronfler : les solutions qui fonctionnent vraiment

Comment arrêter de ronfler : les solutions qui fonctionnent vraiment

Le ronflement à la longue peut être la source de stress et de conflits avec son entourage. Si les réveils sont répétés, la fatigue peut vite s’installer et,  avec elle, l’irritabilité, le manque de concentration, une somnolence permanente. A long terme, le ronflement aura un impact sur la santé : dépression, risque plus élevé d’infarctus, d’hypertension, d’AVC, voire de diabète en cas d’apnée du sommeil.  Comment arrêter de ronfler ? Il y a des solutions efficaces.

 

Les causes du ronflement

Le ronflement est provoqué par une diminution du passage de l’air dans le larynx. En cause, le relâchement des tissus, souvent lié à l’âge. La luette, la voûte palatine ou les amygdales se mettent alors à vibrer au contact de l’air.

Dans le cas d’un ronflement par le nez, il faut absolument consulter un médecin ORL. Un problème de santé pourrait se cacher derrière : la présence de polypes, une cloison nasale déviée, une apnée du sommeil si l’obstruction du larynx est complète.

D’autres facteurs cependant peuvent être mis en cause : un rhume, une allergie, une congestion nasale due à un air ambiant trop sec.

Si le ronflement vient de la gorge, il se peut que les voies aériennes soient comprimées. La langue s’enfonce et ferme le larynx. C’est souvent le cas lorsque l’on dort sur le dos.

 

Les traitements efficaces pour arrêter de ronfler

L’ensemble de ces traitements ont fait l’objet d’une observation médicale, ils fonctionnent la plupart du temps.

  • Dormir sur le côté gauche permet de libérer les voies respiratoires. Pas évident ceci dit quand on sait que l’on change de position des dizaines de fois en dormant. Pour vous aider à rester sur le côté, procurez-vous un oreiller de corps qui bloquera votre dos ou installez une couverture repliée sous le matelas pour l’incliner.

 

  • Maigrir si vous êtes en surpoids. La graisse localisée dans la gorge provoque un rétrécissement des voies respiratoires.

 

  • Éviter l’alcool et le tabac quelques heures avant de vous coucher. Ces substances détendent les tissus et favorisent le ronflement.

 

  • Acheter un humidificateur d’air ou entreposer un récipient rempli d’eau dans votre chambre. Votre nez sera moins congestionné, vous respirerez mieux.

 

  • Réduire les allergies à la plume, aux poils de chiens ou de chats, aux acariens… Optez pour un oreiller anti-allergénique, interdisez l’accès à vos animaux de compagnie dans votre chambre, aérez votre lit une demi-heure par jour.

 

  • Porter une orthèse mandibulaire universelle réglable, sorte de petite gouttière qui avance légèrement votre mâchoire inférieure. Ainsi, le passage de l’air est libéré.

 

  • L’homéopathie pour réduire les allergies et élargir les voies respiratoires. Un mélange appelé Snorestop a été mis au point par un médecin américain. Il est composé de Nux vomica 4 et 6 CH, Belladona 6 CH, Ephedra vulgaris 6 CH, Hydrastis canadensis6 CH, Kali bichromicum 6 CHTeucrium marum 6 CH et Hystaminum hydrochloricum 12 CH.

 

  • Les huiles essentielles dégagent les voies respiratoires en application sur le nez et la gorge au coucher. Les plus efficaces sont la menthe poivrée, la lavande vraie et la camomille noble.

 

  • La bague anti-ronflement fonctionne sur le principe de l’acupression. Les minuscules petites brosses à l’intérieur stimulent des points stratégiques, à la manière de l’acupuncture. Il faut la porter à l’auriculaire la nuit.

En cas d’apnée du sommeil, votre médecin vous proposera sans doute un masque spécial relié à une pompe. Il insufflera de l’air toute la nuit, obligeant ainsi votre larynx à s’ouvrir. Ce n’est pas très glamour, certes, et il vous faudra un temps d’adaptation. Mais les conséquences de l’apnée du sommeil sur votre état général vous motiveront sans aucun doute.

Arrêter de ronfler est souvent le vœu de toute une famille… La patience et l’indulgence doivent être de mise.

Les commentaires ont été fermés.