Published: Dim, Novembre 05, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Un attentat du groupe EI fait des dizaines de morts en Syrie

Un attentat du groupe EI fait des dizaines de morts en Syrie

Selon des informations transmises par l'Observatoire syrien des droits de l'homme, un organisme établi à Londres, les armées du président Bachar Al-Assad, appuyées par l'aviation russe, par des milices chiites iraniennes et par le Hezbollah libanais, sont venues à bout de la résistance des djihadistes au terme d'une offensive lancée sur la ville, en septembre dernier. La frontière est tellement poreuse que des unités paramilitaires irakiennes du Hachd al-Chaabi l'ont traversée pour pourchasser l'EI selon l'Osdh avant d'être repoussées par les jihadistes. Bien que Boukamal soit une ville moins grande que Deir Ezzor, sa capture priverait l'EI du dernier fief urbain de son "califat" autoproclamé en 2014 et désormais effondré. En Syrie, l'armée reprend le contrôle de Deir Ezzor.

Les djihadistes de l'État islamique contrôleraient encore environ 35 % de la province ainsi que des territoires de l'autre côté de la frontière irakienne, où les forces gouvernementales mènent elles aussi l'offensive.

L'armée syrienne et ses alliés russes et iraniens ont remporté une nouvelle victoire importante en délogeant l'organisation Etat islamique (EI) de la ville de Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie, vendredi 3 novembre.

More news: Prison avec sursis pour l'ex-directeur du site — Explosion AZF
More news: Emery détruit la dernière rumeur venue de Catalogne sur Neymar — PSG
More news: Côte d'Ivoire : Le pdt Ouattara inaugure le barrage de Soubré

Les revers s'accumulent pour Daech en Syrie et en Irak. Cette zone "se rétrécit chaque, jour la coalition doit et va priver l'EI de tout refuge sûr en Irak et en Syrie", a rappelé le colonel Ryan Dillon, porte-parole de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis qui aide militairement les forces irakiennes et l'alliance arabo-kurde.

" Deir ez -Zor représente la phase finale dans l'élimination totale " de l'EI, s'est félicité le haut commandement de l'armée syrienne, alors que les forces loyalistes se préparent à mener l'assaut sur Abou Kamal, ville frontalière de l'Irak, à 130 kilomètres au sud.

" Ils se trouvent perdus notamment dans les zones désertiques, où les communications sont inexistantes ", avait souligné M. Abdel Rahmane plus tôt samedi. Celle-ci progressait également face à l'EI, le chassant de deux villages sur la rive est de l'Euphrate.

Like this: