Published: Mer, Novembre 08, 2017
Médecine | By Sylviane Desjardins

Thé : des pesticides détectés dans de nombreux sachets

Thé : des pesticides détectés dans de nombreux sachets

Une étude montre que le thé en sachets contiendrait de nombreux pesticides dangereux pour la santé.

Deuxième boisson la plus consommée au monde, le thé est bu par près de 2 Français sur trois, principalement en sachets. Certains sachets de thé contenaient même jusqu'à 17 pesticides différents.

La trouvaille concerne des marques que l'ont peut facilement trouver en grande surface comme Lipton, Kusmi Tea ou encore Auchan.

Les sachets de thé renfermeraient de nombreux produits toxiques pour la santé, selon une étude de 60 Millions de Consommateurs publiée dans le numéro de novembre de son magazine.

More news: Un nouveau-né découvert mort sur la voie publique — Nord
More news: Sia dévoile une photo d'elle complètement nue, pour une raison incroyable !
More news: " "Aulas renonce " la mort dans l'âme " au derby — OL

Cela s'expliquerait par le fait que les feuilles de thé ne sont pas lavées après la récolte pour garder toute leur saveur.

C'est Benjamin Douriez, rédacteur en chef adjoint du magazine, qui explique sur Europe 1 que "des résidus de pesticides" ont été retrouvés dans tous les thés étudiés.

Les scientifiques ont également relevé la présence de métaux réputés nocifs pour la santé comme le mercure ou l'arsenic. L'alcaloïde est une molécule naturelle mais aussi toxique dont la quantité dans les produits de consommation n'est pas réglementée par les pouvoirs publics. Si neuf d'entre elles contiennent des "traces à peine quantifiables", quatre autres affichent des résultats "très insuffisants", c'est-à-dire que les niveaux de pesticides dépassent les limites réglementaires. " Lors de la récolte, si le thé est mal trié, des mauvaises herbes peuvent rester parmi les feuilles et sécréter ces substances alcalogènes qui sont cancérigènes pour l'homme", a expliqué Patricia Chairopoulos, l'une des journalistes en charge de l'enquête. Un seul de ces thés bio se distingue tout de même avec un dépassement de la valeur limite autorisée. Certaines de ces toxines, toutefois, restent sur les feuilles et ne passent pas dans l'eau. Le fait de changer de marque de thé régulièrement pourrait éviter une contamination trop importante, d'après les spécialistes.

Like this: