Published: Dim, Novembre 05, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Social : "viré" pour avoir mangé une banane


Son employeur l'accusait d'avoir volé une banane dans la réserve du magasin, et de l'avoir mangé sur place, rapporte France Bleu. C'est le dossier qu'examinait, lundi, le conseil des prud'hommes de Périgueux.

Rapidement, l'employé est mis à pied puis licencié dans la foulée pour faute grave explique le quotidien Sud-Ouest. "Pour faute grave! Je ne suis pas d'accord", peste le jeune homme de 21 ans. Présent à l'audience, il a expliqué ne pas comprendre la sanction que lui a été infligée.

More news: 313 iPhone X ont été volés à San Francisco
More news: Le Premier ministre libanais Saad Hariri démissionne par peur d'être assassiné
More news: Un sexagénaire décède après avoir été attaqué par ses chiens — PO

Le jeune homme a complètement changé de plan de carrière. L'avocat du plaignant espère que le tribunal prendra en considération les circonstances de l'événement, à savoir que l'homme allait faire de l'hypoglycémie, ainsi que la punition jugée trop sévère. " On ne sanctionne pas d'un licenciement pour faute grave quelqu'un qui mange une banane. "J'ai le sentiment d'avoir été sacrifié pour servir d'exemple", confesse-t-il. Son avocat affirme de son côté que son seul tort est d'avoir mangé dans la réserve, ce qui est interdit par le règlement intérieur de l'hypermarché. Un salarié de Leclerc a été licencié alors que sa direction a appris qu'il a volé une banane et l'a mangée.

Le jugement sera rendu le 11 décembre prochain. "A partir du moment où vous avez un règlement intérieur qui est affiché dans les locaux, qui est extrêmement précis, il doit être respecté par tout le monde. La société en faisait une question de principe", a d'ailleurs déclaré l'avocate. "Que ce soit une banane, un manteau, ou quelque chose de plus important, on est sur un vol", résume-t-elle.

Like this: