Published: Mar, Novembre 14, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Plus de 300 morts dans un séisme — Iran

Plus de 300 morts dans un séisme — Iran

Trois jours de deuil ont été décrétés dans la province de Kermanshah. Les médias publics ont appelé la population au calme.

"Les besoins immédiats des gens, c'est d'abord des tentes, de l'eau et de la nourriture", a déclaré à la télévision d'Etat iranienne le général Mohammad Ali Jafari, chef des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite de la République islamique, lors d'une visite dans les zones sinistrées. Le principal hôpital de cette localité a été gravement endommagé, ce qui complique le traitement des centaines de blessés, rapporte la chaîne de télévision publique iranienne.

"A ce stade, le tremblement de terre dans l'ouest (du pays) a tué 61 personnes et fait 300 blessés", écrit l'agence officielle Irna. Puisque seules six victimes ont été signalées dans la province de Souleimaniyeh, dans le Kurdistan irakien, selon des responsables.

"La situation sur place est très critique", a expliqué le ministre de la Santé kurde Rekawt Hama Rasheed. Les blessés sont emmenés à Souleimaniyeh, située à 75 kilomètres, pour être soignés.

More news: PSA met Opel à la diète
More news: Convaincant à l'entraînement, Lo Celso va bien débuter avec l'Argentine
More news: Nouvel échange d'amabilités entre Donald Trump et Vladimir Poutine

Elle a été ressentie pendant une vingtaine de secondes à Bagdad, et parfois pour des durées plus longues dans les autres provinces d'Irak, selon des journalistes de l'AFP.

La secousse a également été ressentie dans le sud-est de la Turquie, une région bordée par l'Iran et l'Irak. Dans la ville de Diyarbakir, des habitants ont également quitté leurs maisons avant d'y revenir.

Dans le sud-est de la Turquie, le séisme a été ressenti "de Malatya à Van". Les secousses de magnitude 7,3 ont fait de nombreuses victimes.

Les secours iraniens s'activaient lundi en fin de journée pour trouver d'éventuels survivants du tremblement de terre qui a frappé dimanche soir l'ouest de l'Iran et plusieurs régions irakiennes. Ils avaient fait une quarantaine de morts en Iran et autant au Pakistan voisin. C'est en Iran que le bilan est le plus lourd avec 207 morts et 1 700 blessés.

Like this: