Published: Ven, Novembre 03, 2017
Économie | By Estienne Trouve

La libre-circulation des personnes enfin actée — Afrique centrale

La libre-circulation des personnes enfin actée — Afrique centrale

Vidéo direct live du Sommet extraordinaire des chefs d'État au Tchad:: CAMEROON Sur invitation du chef de l'Etat tchadien, Idriss Déby Itno, président en exercice de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) s'est ouvert ce mardi, 31 octobre à N'Djamena, le sommet extraordinaire des Chefs d'Etat de la CEMAC.

Pour accompagner la mise en œuvre de cette décision, les chefs d'Etat de la CEMAC ont autorisé la Banque de Développement des Etats d'Afrique Centrale (BDEAC) à débloquer 1,7 milliards de Francs CFA, l'équivalent de 2,6 millions d'euros.

Emmanuel Issoze Ngondet a notamment échangé avec les chefs d'Etat sur l'application des mesures prises le 5 février 2017 à Djibloho, en Guinée équatoriale, sur la libre circulation des biens et des personnes dans l'espace communautaire.

More news: Le Procureur demande la levée de l'immunité de Khalifa Sall — Sénégal
More news: Une adresse mail pour ne pas rester seule — Violences sexuelles
More news: L'avocate générale requiert la peine de prison à perpétuité — Procès d'Abdelkader Merah

Désormais " le ressortissant du Congo, Gabon, Guinée Équatorial, République Centrafricaine et Tchad détenteur d'une pièce d'identité sécurisée ( Passeport ou carte NATIONALE d'identité) en cours de validité, n'est plus soumis à obligation de visa d'entrée ou d'autorisation de sortie pour tout séjour ne dépassant pas 90 jours " apprend-on de la note circulaire signée le 01er novembre par Martin Mbarga Nguélé. Le Cameroun applique quant à lui le principe de "réciprocité" de la libre circulation dans la Cémac, autorisant la libre entrée sur son territoire de ressortissants dont le pays a appliqué l'accord de 2013.

Depuis mai 2015, les ressortissants de la CEMAC devaient bénéficier de la libre-circulation dans la région et ne sont donc plus obligé d'utiliser un visa pour voyager entre les pays de la CEMAC, tout en devant présenter un document d'identité aux frontières. Fondée en juin 2000 à Malabo, la Cémac réunit des pays aux revenus très différents, et peine à mettre en oeuvre des mécanismes d'intégration économique et monétaire.

Like this: