Published: Dim, Novembre 05, 2017
Culture | By Renaud Astier

La journaliste Nadia Daam menacée et harcelée après une chronique

La journaliste Nadia Daam menacée et harcelée après une chronique

Dans un courrier, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa interpelle Twitter et Webedia. "(Nous) voulons simplement dire aux brutes qui la persécutent qu'elle n'est pas seule, que nous pensons, comme elle, qu'ils sont des êtres lâches, minables et méprisables, et que nous attendons patiemment, mais avec confiance, que la justice et la communauté même du web les mettent hors d'état de nuire". Celle-ci a orienté sa chronique du 1er novembre 2017 sur l'attaque coordonnée des membres du forum 18-25 qui a provoqué la fermeture temporaire du numéro anti-relous, le mardi 31 octobre 2017. Le dragueur, en essayant de contacter une femme quelques heures après l'avoir rencontré, recevait le sms suivant: "Bonjour!" La chroniqueuse devient dès lors la cible des internautes: des commentaires haineux d'une violence inouïe apparaissent sur la toile à son encontre.

Dans ses deux minutes de chronique sur Europe 1, Nadia Daam a qualifié le forum 18-25 de jeuxvideo.com de poubelle à déchets non recyclables d'Internet et ses membres de gens dont la maturité cérébrale n'a pas excédé le stade embryonnaire.

Dans sa chronique, la journaliste qualifie le forum de " poubelle à déchets non recyclables d'Internet ". Plus largement, Nadia Daam a souligné la manière récurrente dont des membres du forum découragent " la moindre initiative féministe " en orchestrant des campagnes de menaces et harcèlement.

More news: Le Premier ministre libanais Saad Hariri démissionne par peur d'être assassiné
More news: Voici la place de la Guinée en 2018 — Climat des affaires
More news: La réaction de Cristiano Ronaldo après la défaite à Tottenham — Real Madrid

"Il ne nous est pas possible d'appeler les femmes à 'libérer leur parole' si cette parole est suivie d'un tel harcèlement sur Twitter", ajoute-t-elle.

Depuis son billet sur les trolls qui avaient saboté une appli contre le harcèlement de rue, la chroniqueuse d'Europe 1 fait l'objet de graves menaces. Nadia Daam a subi des attaques sur les réseaux sociaux, des menaces de mort ainsi qu'une tentative d'intrusion dans son domicile, énumèrent nos confrères du journal Libération dans une tribune exprimant leur soutien à la journaliste - cette tribune a été signée par la rédaction de Numerama. Seulement voilà, au-lendemain de son intervention, la journaliste a fait l'objet de quantité de menaces au point de devoir porter plainte.

Déclarations transmises à l'AFP par le groupe Webedia:Suite à la vague d'appels et de messages malveillants ayant vis...

Like this: