Published: Mer, Novembre 01, 2017
Économie | By Estienne Trouve

La croissance française se stabilise sur un rythme solide

La croissance française se stabilise sur un rythme solide

La croissance économique française a atteint 0,5% au troisième trimestre 2017, selon une première estimation de l'Insee, dévoilée ce mardi. En revanche, le déficit commercial va une fois encore peser sur le PIB tricolore: selon les observations des analystes, il devrait coûter de 0,3 à 0,5 point de croissance en 2017.

La croissance enregistrée en juillet, août et septembre est moins importante qu'au second trimestre, où elle avait été de 0,6%.

Dans le détail, l'Insee attribue cette évolution à une accélération de la consommation des ménages. Un chiffre conforme aux prévisions des observateurs, qui misent sur une croissance de 1,7 % à 1,8 % pour l'année 2017.

Il compte également sur la loi pour les entreprises en gestation à Bercy et attendue au printemps "pour avoir un vrai effet accélérateur sur l'investissement", sous réserve qu'elle entraîne "un vrai choc de simplification".

More news: L'avocate générale requiert la peine de prison à perpétuité — Procès d'Abdelkader Merah
More news: Plus de 7 millions de Nintendo Switch vendue !
More news: Kenya : la répétition de l'élection présidentielle suit son cours

Tous les indicateurs économiques français sont cependant loin d'être en bonne posture. "Les achats de biens fabriqués accélèrent (+1,3 % après +0,5 %), surtout du fait des achats de textile-habillement et de biens d'équipement". La production totale connaît en effet un léger ralentissement, avec une hausse de 0,6% contre 0,8% au deuxième trimestre. Cela fait désormais quatre trimestres que la France est sur ce rythme solide. Les importations ont ainsi fortement accéléré (+2,5 % après +0,2 %) tandis que les exportations ont nettement ralenti (+0,7 % après +2,3 %), notamment dans le secteur des matériels de transport. "Au total, le commerce extérieur pèse sur l'activité du troisième trimestre: -0,6 point de PIB après +0,6 point", souligne l'Insee. La demande intérieure a ainsi contribué à la croissance à hauteur de 0,6 point.

Cette embellie devrait permettre à l'économie française de redémarrer plus franchement en 2017 - après trois années autour de 1,0% - pour atteindre un niveau inédit depuis six ans. Sans compter que l'Insee anticipait dans son point de conjoncture une croissance de 0,5% pour le quatrième trimestre.

SERVICE: Profitez de promos Vol et Hotel sur eDreams, c'est maintenant ou jamais!

Like this: