Published: Lun, Novembre 06, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

" Il est temps que le parti socialiste disparaisse " — Dominique Strauss-Kahn


Le président du groupe PS à l'Assemblée nationale, Olivier Faure, a pointé du doigt la "rancœur" qu'entretiendrait Dominique Strauss-Khan, avant de lui rappeler que le parti n'était pour rien dans son abandon de la politique. Il s'est exprimé rapidement au studio de télévision de la manifestation, comme le révèle le JDD. Un journaliste anglo-saxon l'a interrogé, en anglais puis en Français.

A lire aussi: Six mois: On en est où du "et de droite et de gauche" d'Emmanuel Macron? Durant cet entretien, trois questions ont été posées l'ancien patron du FMI: quel avenir pour son parti, le PS?

"Macron, il n'est ni de gauche ni de droite".

More news: Evra sent off before game for attacking own fan
More news: Un skipper en garde à vue, soupçonné d'agression sexuelle — Transat Jacques-Vabre
More news: Officiel - Felipe Massa quittera la F1 en fin de saison

"Une stratégie qui a fait le succès d'Emmanuel Macron, dont l'élection "a créé une sorte de tremblement de terre dans la politique française", estime en outre DSK qui n'est pas avare de compliments à l'égard de l'actuel président de la République: "[Il] est en train d'agir étonnamment bien". "Je voudrais qu'il soit de gauche et de droite", a notamment lancé DSK, avant de modérer ses propos tranchants. "Je crois qu'il n'y a pas d'avenir pour le PS et c'est, je crois, une bonne chose". "Je crois que c'est une bonne chose que par moments, comme le fait Macron, parce que c'est l'intérêt du pays, les deux (gauche et droite, ndlr) puissent travailler ensemble".

"Ce parti qui est le mien - et je le dis avec tristesse mais c'est comme ça-, n'a pas su accompagner la mondialisation, se transformer quand le monde se transformait et donc il est temps qu'il disparaisse", a-t-il asséné, dans une interview pour la World Policy Conference, une rencontre internationale dédiée à la gouvernance mondiale, à laquelle il participait à Marrakech au Maroc. "Il est temps qu'il disparaisse et qu'une autre force, peut-être avec une partie des mêmes membres, apparaisse", a-t-il détaillé.

Like this: