Published: Dim, Novembre 12, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Huit hommes mis en examen en France par un juge antiterroriste

Huit hommes mis en examen en France par un juge antiterroriste

Sept ont été placés en détention provisoire, le huitième a été laissé libre sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions du parquet.

Huit des dix personnes interpellées dans les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis et la Suisse mardi, dans le cadre d'une opération antiterroriste, vont être présentées à un juge ce vendredi après-midi.

Interpellés le 7 novembre à l'occasion d'une opération menée en France et en Suisse, huit hommes soupçonnés de projeter un attentat en France ont été présentés à un juge antiterroriste le 10 novembre, puis mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Une neuvième personne a été relâchée, a-t-on ajouté. La dixième, une Colombienne de 23 ans, l'a été en Suisse et le Ministère public du pays a demandé son placement en détention préventive. Plusieurs perquisitions ont en outre été menées dans les cantons de Neuchâtel et de Vaud.

More news: Gourcuff remercié — Stade Rennais
More news: Man City : Agüero lève le voile sur son avenir
More news: Une nouvelle trilogie et une série télé en préparation — "Star Wars"

Selon une source judiciaire, certains se disent "explicitement partisans" du groupe jihadiste Etat islamique (EI). Parmi ces dix personnes interpellées figure un Suisse de 27 ans, arrêté en France et décrit par le ministre français de l'Intérieur, Gérard Collomb, comme un "prétendu imam".

Il s'agissait 'd'un groupe d'individus qui correspondent sur des réseaux sécurisés (.) et qui tenaient des propos extrêmement violents', a indiqué vendredi sur franceinfo le procureur de Paris, François Molins, évoquant 'un passage à l'acte dans les mois (à venir) en France avec des cibles, par contre, qui étaient plutôt indéterminées'. Du matériel informatique a en revanche été saisi. L'homme avait une activité particulièrement soutenue sur la messagerie cryptée Telegram.

Like this: