Published: Mer, Novembre 08, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Charlie Hebdo : menaces de morts après la une sur Tariq Ramadan

Charlie Hebdo : menaces de morts après la une sur Tariq Ramadan

L'hebdomadaire satirique avait déposé plainte, lundi après-midi, après ces menaces liées à sa couverture sur Tariq Ramadan. Dans sa dernière édition parue mercredi, il a représenté le théologien suisse, visé par deux plaintes pour viol, le pantalon déformé par un énorme sexe en érection et proclamant: "je suis le 6e pilier de l'islam", ce qui a entraîné des réactions "violentes et appels au meurtre", selon ses responsables. Un dessin signé Juin qui n'a pas manqué de susciter les messages de haines.

La caricature est typique des dessins phalliques que produit Charlie Hebdo mais de nombreux internautes ont très mal pris la Une, estimant qu'il alimente l'islamophobie en désignant les violences sexuelles comme un sixième pilier de l'islam. Depuis l'attentat du 7 janvier 2015 qui a fait 12 morts, les menaces n'ont " jamais vraiment cessées " affirme Riss au micro d'Europe 1. Mais cette fois-ci, elles sont explicites. Mardi soir, le co-fondateur et directeur du site Edwy Plenel a comparé la une de Charlie Hebdo à l'Affiche rouge, une affiche de propagande du régime de Vichy.

More news: Huit ex ministres placés en détention provisoire — Catalogne
More news: Social : "viré" pour avoir mangé une banane
More news: Opération antiterroriste franco-suisse: vaste coup de filet, 10 personnes interpellées

" Je souhaite, dès lors qu'une menace de cette gravité est proférée, quel que soit le média sur lequel elle est proférée, que des poursuites puissent être diligentées afin que des sanctions puissent être prononcées", a déclaré le Premier ministre devant l'Assemblée nationale lors des questions au gouvernement.

" Au-delà du sérieux de ces menaces de mort, c'est une question de climat", a souligné le dessinateur. "Mais les mots précèdent toujours les actes, ils créent un climat" explique-t-il au journal.

Like this: