Published: Lun, Octobre 09, 2017
Économie | By Estienne Trouve

Tempête Nate : vers un "affaiblissement rapide" aux Etats-Unis

Tempête Nate : vers un

Quatrième tempête majeure à frapper les Etats-Unis en moins de deux mois, Nate, de catégorie un sur cinq, a fait au moins 31 morts en Amérique centrale avant de se renforcer dans les mers chaudes du golfe du Mexique et de prendre la direction du sud des Etats-Unis. Au Costa Rica, au Honduras ou au Nicaragua, ces pays qui ont subi les pluies diluviennes de Nate, c'est le même spectacle.

Selon les derniers bilans officiels des services de secours, la tempête a fait 13 morts au Nicaragua, 10 au Costa Rica, trois au Honduras et deux au Salvador. Le pays est en "alerte jaune " en prévention des possibles effets de la tempête. La vice-présidente Rosario Murillo a fait état d'au moins 15 morts.

Au Costa Rica où a été décrété l'état d'urgence, écoles et administrations sont fermées.

Le président costaricain, Luis Guillermo Solis, a déclaré jeudi l'état d'urgence nationale pour accélérer la mobilisation des ressources afin de venir en aides aux victimes jusque-là accueillies au sein de 95 refuges.

More news: Tunisie : décès du ministre de la Santé Slim Chaker
More news: La mort de soldats américains révèle leur présence au Sahel — Niger
More news: ATP - Pékin: Kyrgios rejoint Nadal en finale

L'aéroport international demeure ouvert mais de nombreux vols ont été annulés.

Comme partout dans le monde, les éliminatoires de la zone CONCACAF sont proches de livrer leur verdict. "Nate s'est transformée en ouragan", a annoncé samedi matin le Centre national des ouragans (NHC) américain alors que Nate longeait la côte caribéenne du Mexique et se trouvait à environ 150 km au nord de l'extrémité occidentale de Cuba. Nate n'est pas susceptible de se transformer en ouragan, selon le MAE (Ministère des affaires étrangères). "Nous anticipons son impact", a également indiqué le gouverneur de la Louisiane, John Bel Edwards, qui a déclaré l'état d'urgence.

Les autorités de la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, dans le sud-est des Etats-Unis, ont émis un couvre-feu vendredi après-midi ainsi que des mesures d'évacuation obligatoire et volontaire dans certaines zones de basse altitude, particulièrement vulnérables aux inondations. Cette année, certaines régions ont reçu en septembre et octobre jusqu'à 50% de pluie de plus que la moyenne.

Like this: