Published: Mar, Octobre 03, 2017
Sport | By Katia Genin

Taquin, Garcia se félicite du turnover — OM

Taquin, Garcia se félicite du turnover — OM

Mené 2-0 à Nice après une entame de match catastrophique avec des buts de Balotelli (4) et Seri (16), l'OM a totalement renversé la vapeur (2-4) ce dimanche lors de la 8e journée de Ligue 1.

Choc de clubs du Sud en Ligue 1 entre Nice et l'OM!

L'occasion manquée de Saint-Maximin. Ses deux buts de raccroc inscrits dimanche face à Nice, en plus de celui contre Toulouse, prouvent qu'il ne rechigne jamais à faire ce supplément d'effort nécessaire au plus haut-niveau.

De la crise au podium en 18 minutes. Enfin, c'est une manière de parler car on a défendu pendant trente minutes à dix. Grâce notamment à un Steve Mandanda des grands soirs. On entamait à peine le deuxième quart d'heure et l'OM était déjà mené 2 à 0. Luiz Gustavo anticipait alors que Séri attendait son ballon. Ocampos commençait par réduire l'écart d'une reprise acrobatique à bout portant (2-1, 26e). De 2-0 nous sommes passés à 2-3 en 45 minutes. Emmenée par son portier, la défense marseillaise ne rompait pas. L'ailier efface ce même Sarr et centre en retrait. Avant cela, Lees-Melou avait remis les compteurs à zéro en trompant son propre gardien (41). Ce Lucas Ocampos est un joueur étonnant.

Luiz Gustavo, pour le meilleur et pour le pire!

More news: Lutte contre le cancer : un bus rose présent à Dijon ce samedi
More news: Impôts : la baisse de 10 milliards pour 2018 n'aura pas lieu
More news: La sédentarité et l'inactivité physique progressent en France — Santé

Pour cette rencontre, voyons ce que les deux coaches pourraient nous concocter. Ocampos bien sûr, pour sa 4e but de la saison (44e).

L'expulsion directe de Gustavo pour un tacle appuyé n'y changeait rien. La soirée promettait d'être longue pour les hommes de Rudi Garcia et puis... On a fait preuve de caractère, d'un gros mental.

Du côté des Aiglons, le coup est rude.

Lucien Favre ne va pas décolérer de sitôt. Finalement, ils restent englués à une décevante dixième place avant la trêve internationale. Deux semaines exactement avant le prochain match, à Montpellier. Ils se retrouvent à cinq points des places qualificatives pour l'Europa League actuellement occupées par Caen et Bordeaux - soit autant que de la première place de relégable, celle d'un Lille à qui il manque un match au compteur en raison de l'accident dans les tribunes qui a conduit à l'arrêt de la rencontre du LOSC à Amiens.

Like this: