Published: Jeu, Octobre 12, 2017
Économie | By Estienne Trouve

Raila Odinga se retire de la présidentielle — Kenya

Raila Odinga se retire de la présidentielle — Kenya

Certes, Raila Odinga avait envoyé à la commission électorale mi-septembre un document d'une dizaine de pages intitulé " Minima requis indispensables avant la tenue d'une nouvelle élection " dans lequel il listait toutes les réformes nécessaires selon lui à la tenue d'un scrutin transparent, des réformes réclamées aussi quasi-quotidiennement par ses partisans dans la rue. Elle a également organisé des manifestations contre l'IEBC alors que se sont multipliées les invectives entre pouvoir et opposition. "Il n'y a aucune intention de la part de l'IEBC d'apporter des changements à ses opérations et à certaines parties du personnel pour s'assurer que les illégalités et les irrégularités qui ont conduit à l'invalidation du 8 août ne se reproduisent plus", a déclaré Odinga lors d'une conférence de presse dans la capitale de Nairobi.

Au cours du bras de fer qui oppose depuis le début de la crise Raila Odinga au président, ce dernier avait demandé aux deux chambres parlementaires d'examiner aujourd'hui, en urgence, une modification de la loi électorale qui aurait pour conséquence de rogner les prérogatives de la Cour suprême à l'occasion du prochain scrutin. Ici à Naibori, ça commencera par un rassemblement.

L'adoption de cet amendement, dont l'opposition a vivement dénoncé le dépôt et boycotté le vote, fait suite à l'annonce mardi par le candidat de l'opposition, Raila Odinga, de son retrait de l'élection présidentielle du 26 octobre.

More news: Iniesta prolonge à vie au FC Barcelone — OFFICIEL
More news: Une nouvelle guerre contre le Barça au mercato — PSG
More news: Star Wars Episode VIII: The Last Jedi - Bande-annonce N°2

Les réelles implications de ce retrait sont pour l'heure incertaines, et devraient faire l'objet d'une âpre bataille sur l'interprétation des textes de loi.

" Pas de réforme, pas d'élections!" Or, les résultats proclamés par la commission électorale, donnaient le président sortant Uhuru Kenyatta, gagnant avec 54,27 % des voix.

Like this: