Published: Ven, Octobre 20, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Projet d'attentat : Castaner et Mélenchon disent "ne pas avoir été prévenus"

Projet d'attentat : Castaner et Mélenchon disent

Mais selon le ministre de l'Intérieur, le risque n'était pas très important: "Ce n'était pas la bande la plus sérieuse arrêtée au cours des derniers temps". "Je pense néanmoins quen la matière il faut laisser aussi aux forces de lordre et à lautorité judiciaire le soin de mener son enquête", a-t-il ajouté, assurant que cette question, "sur laquelle de manière constante nous nous réinterrogeons", ferait lobjet dune discussion avec le ministre de lIntérieur Gérard Collomb.

Neuf hommes, dont trois mineurs, gravitant pour la plupart dans la mouvance ultradroite, et une femme ont été arrêtés dans le sud-est de la France et en région parisienne.

Pour une fois, le prétendu révolutionnaire Jean-Luc Mélenchon, leader maximo de la " France Insoumise " a fait l'unanimité sur les bancs de l'assemblée nationale.

Lire aussi - Qui est Logan Alexandre Nisin, l'ex-militant de l'ultra-droite qui projetait des attentats? . Et les violentes milices antifas, on en parle?

More news: Paris décimé à Anderlecht — Ligue des Champions
More news: Une célèbre journaliste d'investigation assassinée — Malte
More news: Harcèlement Gilbert Rozon accusé d'agressions sexuelles par neuf femmes

Les deux personnalités politiques citées parmi les cibles possibles d'un projet d'attentat d'ultra-droite, révélé mardi, ont affirmé mercredi ne pas avoir été informées des menaces.

Il le revendique son verbe haut et dru, Jean-Luc Mélenchon.

Cette ovation a suivi les mâles propos de Jean-Luc Mélenchon déclarant: "Dans la mesure où il s'agit du ministre des Relations avec le Parlement [Christophe Castaner] et d'un président de groupe d'opposition [Jean-Luc Mélenchon], j'estime que le Parlement tout entier peut se sentir visé". Par ailleurs, Gérard Collomb a annoncé qu'il allait alerter la police marseillaise sur l'association locale d'extrême droite de l'Action française, à la demande de Jean-Luc Mélenchon.

Like this: