Published: Dim, Octobre 15, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Pour le Parquet national financier, Nicolas Sarkozy s'apparente à un "délinquant chevronné"

Pour le Parquet national financier, Nicolas Sarkozy s'apparente à un

À en croire les révélations de Gérard Davet et Fabrice Lhomme pour Le Monde, rien n'est moins sûr.

Dans ce réquisitoire de 79 pages, dont le quotidien vespéral a eu connaissance, le PNF estime qu'"il existe des charges suffisantes à l'encontre de Nicolas Sarkozy et de Thierry Herzog [son avocat] d'avoir commis les faits de corruption et de trafic d'influence actifs pour lesquels ils ont été mis en examen".

Nicolas Sarkozy devra-t-il s'expliquer publiquement, devant un tribunal correctionnel, sur son identité fictive de "Paul Bismuth"?

"Certains de bénéficier de la clandestinité qu'elle devait leur procurer, Nicolas Sarkozy et Thierry Herzog ont abordé ensemble les moyens d'obtenir des informations privilégiées sur une instance en cours devant la Cour de cassation, portant, dans le cadre de l'affaire dite Bettencourt instruite à Bordeaux, sur la validité de la saisie des agendas appartenant à Nicolas Sarkozy".

More news: Dix morts selon un nouveau bilan (shérif) — Incendies en Californie
More news: Une Game Boy Classic Edition en vue — Nintendo
More news: Attaque à Marseille. Le frère du tueur a combattu en Syrie

Le Parquet National Financier français (PNF) réclame le renvoi en correctionnelle de l'ancien président français, Nicolas Sarkozy, pour "trafic d'influence " et de "corruption ", ont rapporté samedi des médias français.

"Selon le réquisitoire consulté par Le Monde, ce premier téléphone " clandestin " avait été utilisé essentiellement par Nicolas Sarkozy " pour converser en toute sécurité avec Thierry Herzog, des appels en direction du Qatar, des Etats-Unis et d'autres en France ont été identifiés par les enquêteurs ". Ce sont des écoutes de Nicolas Sarkozy ordonnées dans le cadre de l'enquête sur les accusations de financement libyen de sa campagne de 2007 qui enclenché cette nouvelle affaire. En échange, l'ancien président des Républicains lui aurait promis d'user de son influence pour lui obtenir un poste prestigieux de magistrat à Monaco. "Un mode opératoire le plus souvent utilisé par des délinquants chevronnés cherchant à déjouer les surveillances judiciaires", relève le PNF.

Le PNF insiste sur le fait que Nicolas Sarkozy et Thierry Herzog "ont utilisé pendant plusieurs mois des téléphones occultes pour passer une partie de leurs communications, celles qui, par nature, devaient échapper à une surveillance judiciaire". En effet, Nicolas Sarkozy aura déjà utilisé un téléphone occulte sous l'identité de "Gilda Atlan". Ces éléments lui étaient obtenus par Gilbert Azibert, qui est par ailleurs mis en examen ainsi que Thierry Herzog pour "violation et recel du secret professionnel ". "L'information judiciaire a mis en évidence des charges lourdes et concordantes à l'encontre de MM".

Les juges d'instruction devront rendre leur ordonnance - de renvoi, en tout état de cause - d'ici la fin de l'année.

Like this: