Published: Mer, Octobre 04, 2017
Médecine | By Sylviane Desjardins

Perquisition mardi au siège du laboratoire Merck, à Lyon — Levothyrox

Perquisition mardi au siège du laboratoire Merck, à Lyon — Levothyrox

Une perquisition est en cours ce mardi à Lyon sans le siège du laboratoire allemand Merck rapport l'AFP. Ces investigations sont réalisées " sous la tutelle de deux magistrats de Marseille, dans les trois établissements du siège de Merck situés à Lyon et dans sa banlieue ", a précisé le procureur de Marseille Xavier Tarabeux, ajoutant qu'aucune audition ou garde à vue n'était prévue pour l'heure.

Le laboratoire a confirmé que cette perquisition, "attendue" selon la direction, était en cours et que les équipes y contribuaient "activement".

More news: Ligue Europa : Marseille chute à Salzbourg (1-0)
More news: Sergio Ramos répond au tweet indépendantiste de Gerard Piqué — Real Madrid
More news: Etats-Unis. L'ex-star du football OJ Simpson est libre

Depuis 9h ce matin, des gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) et des représentants du pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Marseille mènent une perquisition. Plusieurs patients ont accusé la nouvelle formule du médicament d'être à l'origine de crampes, de maux de tête, de pertes de cheveux. L'ancienne formule du médicament a été remise en vente ce lundi et disponible sur présentation d'une ordonnance postérieure au 14 septembre. Mais en très petite quantité, au point qu'une pénurie a rapidement été constatée.

Like this: