Published: Ven, Octobre 13, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Liberia : après 12 ans au pouvoir, quel bilan pour Ellen Johnson Sirleaf?

Liberia : après 12 ans au pouvoir, quel bilan pour Ellen Johnson Sirleaf?

A 51 ans, pour la deuxième fois, il est candidat sous l'étiquette du Congress For Democratic Change (CDC) à une élection présidentielle, après son échec en 2005.

Dès le début de la matinée, de longues files s'étaient formées devant les bureaux de vote du pays, où la campagne a été animée mais exempte d'incidents graves.

Elle avait déjà appelé lundi les Libériens à mesurer "le chemin parcouru (.), entre une société détruite par le conflit et la guerre, et l'une des démocraties les plus vivaces d'Afrique de l'Ouest", en référence aux guerres civiles atroces qui ont meurtri le pays entre 1989 et 2003, faisant quelque 250.000 morts. Le verdict de ce premier tour devrait être annoncé dans les prochaines heures et, selon tous les sondages, sur les vingt candidats en lice pour cette présidentielle, "Mister George" devrait se retrouver en finale. Les législatives n'en comportent qu'un seul.

D'éventuelles contestations pourraient notamment venir de l'avocat et vétéran de la politique Charles Brumskine ou d'Alexander Cummings, ancien dirigeant de Coca-Cola pour l'Afrique, entre lesquels risque de se jouer la troisième place, selon les experts, et qui espèrent se qualifier pour un second tour. Parmi les favoris figurent le sénateur George Weah, légende du football africain, battu au second tour par Mme Sirleaf en 2005, puis comme candidat à la vice-présidence en 2011.

More news: Iniesta prolonge à vie au FC Barcelone — OFFICIEL
More news: Mondial 2018 (Q) : le Ghana presque éliminé
More news: Jean Rochefort est décédé ce matin à l'âge de 87 ans

Une commerçante, Christmas Kamara, explique quant à elle s'être sentie "trahie" pendant l'épidémie d'Ebola (2014-2016).

Cela a causé des "retards" et des "tensions", a souligné le chef des observateurs de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), l'ancien président ghanéen John Dramani Mahama, tout en estimant que le décompte des voix s'était déroulé jusqu'à présent de manière "transparente et crédible".

Dans plusieurs parties du pays, y compris le comté de Nimba, celui de Sinoe et même une partie de la capitale, le vote a commencé très tard en raison de l'arrivée tardive du matériel électoral.

Son programme axé sur l'accès à l'éducation et à la santé, l'amélioration des services publics et la lutte contre la corruption, devrait faire de lui le premier descendant d'autochtone à tenir les rennes du pays.

Like this: