Published: Mar, Octobre 17, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Le bilan des victimes des incendies revu à la hausse — Portugal-Espagne

Le bilan des victimes des incendies revu à la hausse — Portugal-Espagne

Mariano Rajoy, qui a parlé "d'innombrables incendies en Galice au cours des 48 dernières heures", a notamment assuré que cinq départs de feu simultanés avaient été dénombrés près du village de Pazos de Borben dimanche à l'aube.

"On a vécu un véritable enfer, c'était horrible".

Les chaînes portugaises passaient en boucle des images de flammes dévorant arbres et maisons, sous les yeux d'habitants pris de panique, tentant en vain de freiner l'avancée du feu ou en train d'être évacuées. Les deux pays sont frappés par des mois de sécheresse et connaissent des températures élevées pour la saison.

Les autorités portugaises ont enregistré dans la journée de dimanche 524 incendies ou début d'incendie dans le pays, du jamais vu depuis 2006, a souligné le premier ministre Antonio Costa.

More news: En France, un policier appelle, par erreur, l'islamiste qu'il surveille
More news: L'enceinte intelligente qui vous espionne — Google Home Mini
More news: Soupçons de corruption : beIN Sports "réfute toutes les accusations"

Ces incendies, dont une partie a "pour la première fois" traversé la "frontière naturelle" du nord du Portugal vers l'Espagne, ont été attisés par des rafales de vent allant jusqu'à 90 km/h liées à l'ouragan Ophelia, qui passait au large de la péninsule ibérique et se dirigeait vers l'Irlande, a expliqué Alberto Nunez Feijoo à la chaîne La Sexta. Le voisin espagnol compte pour le moment trois victimes en Galice. Plus de 216 000 hectares de forêts ont été consumés par les flammes de janvier à septembre dans le pays.

Deux personnes ont péri piégées dans leur véhicule près de Nigran, alors qu'elles essayaient de fuir, a annoncé le maire de cette ville à la télévision: " Cela a été très soudain, c'était fou", a-t-il commenté. Un homme âgé est également décédé dans une cabane, près de son habitation à Carballeda de Avia. 145 au total sont encore actifs, dont 32 considérés comme graves, mobilisent près de 6000 pompiers, qui s'activent jour et nuit depuis dimanche.

Plusieurs de ces incendies ont été déclenchés de manière intentionnelle, a accusé le chef du gouvernement régional de Galice.

Like this: