Published: Sam, Octobre 07, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

" "La Russie dit " respecter " la décision du Comité Nobel — ICAN


La Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN) a remporté vendredi le prix Nobel de la paix 2017. Ces efforts ont abouti avec la signature le 7 juillet dernier à l'Assemblée générale des Nations unies du Traité d'interdiction des armes nucléaires. Les neuf puissances nucléaires - Etats-Unis, Russie, Chine, Inde, Pakistan, Israël, France, Royaume-Uni, Corée du Nord - ont refusé jusqu'ici d'entendre parler d'un texte, dont la gestation a coïncidé avec la montée de la crise nord-coréenne. Il entrera en vigueur dès lors qu'il aura été ratifié par 50 pays.

" Nous n'en avons pas encore fini". "Certains pays modernisent leurs arsenaux nucléaires, et le danger que plus de pays se procurent des armes nucléaires est réel, comme le montre la Corée du Nord ", a-t-elle ajouté.

Soixante-douze ans après les bombardements de Hiroshima et Nagasaki, ce Nobel distingue une coalition d'ONG qui a poussé à l'adoption cette année d'un traité d'interdiction de l'arme atomique mais envoie aussi un message aux puissances nucléaires pour qu'elles entament des " négociations sérieuses " en vue d'éliminer leur arsenal. "Toute nation qui est à la recherche d'un monde plus pacifique, sans menace nucléaire, devra signer et ratifier cet accord crucial sans délai", a relevé l'ICAN dans un communiqué.

C'était la favorite de l'édition 2017 du Prix Nobel de la Paix.

"Pour Mme Fihn, ce " point de départ " est une " véritable succès historique ". En tout, plus de 90 pays y sont représentés. "Le traité pourrait par ailleurs renforcer la polarisation caractérisant aujourd'hui les efforts de désarmement nucléaire", dit-elle.

More news: Avatar : 20 ans après Titanic, Kate Winslet et James Cameron se retrouvent
More news: Affaire du Levothyrox: Perquisition au siège du laboratoire Merck à Lyon
More news: Pixel 2 : Google dévoile ses nouveaux smartphones

"Ce qu'il nous faut, c'est une réduction vérifiable et équilibrée des armes nucléaires".

Tout utilisation des armes nucléaires aurait des conséquences catastrophiques qui risqueraient de laisser les humanitaires impuissants, relève l'ICAN.

ICAN est une institution formée de plusieurs ong.

En même temps, les programmes consacrés aux armes nucléaires détournent, selon les activistes, des fonds publics de la sécurité sociale, de l'éducation, de l'aide aux sinistrés et d'autres services essentiels. Le budget annuel de l'organisation avoisine le million de dollars.

Like this: