Published: Ven, Octobre 20, 2017
Culture | By Renaud Astier

La position de Radio-Canada — Éric Salvail

La position de Radio-Canada — Éric Salvail

Cette décision est survenue dans la foulée de nombreuses allégations rapportées mercredi dans le quotidien La Presse. Même la ville de Sorel-Tracy, dont Éric Salvail est originaire et où des lieux ont été renommés de manière symbolique, mais non officielle, a déjà retiré une pancarte portant le nom du Sorelois. "Je n'ai jamais eu l'intention d'indisposer quiconque", écrit l'homme dans une courte déclaration publiée sur sa page Facebook.

Il ajoute vouloir prendre quelques jours pour faire le point sur la situation.

" Groupe V Média évalue également présentement sa relation d'affaires avec la maison de production Salvail & Co".

More news: Grossesse. Un pictogramme pour les médicaments à risque
More news: La RDC admise au Conseil des droits de l'Homme
More news: L'un des pires attentats des dernières années — Somalie

La direction de Radio-Canada a précisé qu'elle n'émettra aucun autre commentaire au sujet de ces allégations, poursuit le communiqué. Le bal a commencé avec Rouge FM qui a effacé de son site web l'émission Éric et les fantastiques.

Metro mon épicier a annoncé la " suspension de son entente publicitaire avec l'animateur et producteur Éric Salvail " dans un communiqué de presse envoyé aux médias et McDonald en a fait tout autant.

Air Transat travaillait avec l'équipe d'En mode Salvail depuis plusieurs semaines dans le cadre d'un concours qui devait transporter 75 personnes à bord d'un Boeing 737 pour participer à l'enregistrement du talk-show en direct. L'émission en question devait avoir lieu ce soir. L'onde de choc s'est même rendue jusqu'à l'Assemblée nationale où Hélène David, Christine St-Pierre, Jean-François Lisée et Manon Massé ont livré des déclarations dans différents médias. "Il faut encourager les victimes d'actes à aller chercher de l'aide", a-t-elle poursuivi.

Like this: