Published: Jeu, Octobre 05, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

La déclaration d'indépendance de la Catalogne pourrait avoir lieu lundi

La déclaration d'indépendance de la Catalogne pourrait avoir lieu lundi

A déclaré Felipe VI, deux jours après la tenue du référendum dont la finalité est selon lui " de proclamer illégalement l'indépendance ". Dans un discours d'une rare fermeté, le roi d'Espagne, Felipe VI, a accusé les dirigeants indépendantistes de la Catalogne de menacer la stabilité de l'Espagne.

La crise est loin d'être terminée en Espagne.

Depuis le "référendum d'autodétermination" organisé dimanche en Catalogne, marqué par des violences policières, Madrid et Barcelone n'ont cessé de durcir le ton.

Les électeurs devaient répondre à la question suivante: "Voulez-vous que la Catalogne devienne un Etat indépendant sous forme de République?".

More news: Lutte contre le cancer : un bus rose présent à Dijon ce samedi
More news: Etats-Unis. L'ex-star du football OJ Simpson est libre
More news: Hulot songe à taxer les propriétaires de logement mal isolé

Nous allons déclarer l'indépendance 48 heures après le décompte des résultats officiels.

Dans un discours télévisé adressé mardi soir à la nation, le premier du genre depuis son intronisation en juin 2014, le souverain espagnol a reconnu que l'Espagne est en train de vivre des " moments très graves pour sa vie démocratique", en référence au défi indépendantiste en Catalogne (nord-est de l'Espagne).

Pour le séparatiste, "ce serait une erreur qui changerait tout", si le gouvernement d'Espagne venait à prendre le contrôle de l'administration de la région catalogne. Ces autorités ont méprisé les sentiments de solidarité qui ont uni et uniront l'ensemble des Espagnols, et par leur conduite irresponsable, elles sont susceptibles de mettre en péril la stabilité économique et sociale de la Catalogne et de toute l'Espagne.

Plus tôt dans la journée, la Commission européenne avait appelé elle aussi au "dialogue", dans le respect de la Constitution espagnole. Le gouvernement séparatiste affirme que le "oui" à l'indépendance a obtenu les voix de "90%" des 2,26 millions de votants (42,3% de participation), au référendum, déclaré anticonstitutionnel.

Like this: