Published: Lun, Octobre 16, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

George Weah en tête au premier tour des élections présidentielles au Libéria

George Weah en tête au premier tour des élections présidentielles au Libéria

Candidat à la présidence du Liberia, Georges Weah est bien parti pour se qualifier au moins pour le second tour.

Le second tour de l'élection présidentielle au Libéria aura des allures des revanche pour le sénateur George Weah, légende du football africain et le vice-président Joseph Boakai, qui figuraient déjà sur des " tickets " présidentiels rivaux aux précédentes élections, en 2005 et en 2011. L'ancien buteur du Paris Saint-Germain, âgé de 51 ans, devance le vice-président Joseph Boakai.

"Cette fois-ci, l'entraineur français du club anglais Arsenal Football Club est allé plus vite que la musique, en proclamant avant la commission électorale libérienne le résultat de l'élection présidentielle de mardi en vue de désigner le successeur de Ellen Johnson Sirleaf, qui, selon lui, a été remportée par l'ancien international de football, George Weah, son ancien poulain".

Les formations de trois autres candidats ont évoqué des fraudes et ont annoncé leur intention de contester les résultats, mais les observateurs de l'Union européenne, leurs collègues américains du Carter Center ainsi que ceux du National Democratic Institute n'ont signalé aucune irrégularité.

More news: " "Marlène Schiappa demande le " retrait " d'une affiche de la Manif pour tous
More news: Contrat pharamineux pour Joel Embiid
More news: Emmanuel Macron : des ordonnances pour relever les revenus des agriculteurs

Charles Brumskine arrivait alors en troisième position avec près de 10 pour cent des voix.

Au cours de la campagne, George Weah a dû répondre à plusieurs reprises à des soupçons de collusion avec l'ancien président et chef de guerre Charles Taylor, dont l'ancienne épouse, Jewel Howard-Taylor, est sa colistière. "La question n'est pas de savoir qui mène, mais qui va gagner", a-t-il dit à l'AFP. "Il a une connaissance du pays, une intégrité que personne ne peut contester", a ajouté M. Pays, se disant certain de sa victoire. Outre leur futur chef de l'Etat, les plus de deux millions d'électeurs ont voté pour renouveler les 73 sièges de la Chambre des représentants.

Cette dernière, prix Nobel de la paix 2011, ne pouvait plus se représenter après deux mandats successifs de six ans. Les législatives ne comportent qu'un seul tour.

Like this: