Published: Ven, Octobre 06, 2017
Culture | By Renaud Astier

Etes-vous choqué qu'Emmanuel Macron ait employé l'expression "foutre le bordel" ?

Etes-vous choqué qu'Emmanuel Macron ait employé l'expression

Une heure auparavant, à quelques centaines de mètres de là, environ 150 salariés et ex-employés licenciés de l'équipementier automobile creusois GM & S, ainsi que des élus locaux, qui souhaitaient rencontrer le président, ont bousculé les forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène. Selon lui, ces mots sont "surprenants dans la bouche" d'un président de la République, mais sont "banals". Au cours d'un aparté avec le président de la région Nouvelle Aquitaine Alain Rousset, qui évoquait les difficultés à recruter d'une entreprise de fonderie d'Ussel (Corrèze), Emmanuel Macron a estimé que "certains, au lieu de foutre le bordel, feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas, parce qu'il y en a qui ont les qualifications pour le faire et ce n'est pas loin de chez eux". Le président de la République était accompagné des ministres du Travail et de l'Éducation nationale Muriel Pénicaud et Jean-Michel Blanquer et du président de la Fédération nationale des travaux publics, Bruno Cavagné.

Oliver Faure, chef de file des députés socialistes, a pointé "le mépris social pour les "illettrées", les "fainéants" et les "riens", en référence à de précédentes expressions controversées utilisées par Emmanuel Macron. Castaner s'est alors donné une nouvelle fois à fond pour défendre son amour de président.

More news: Marseille fait craquer Nice et retrouve le podium
More news: Fin du vapotage dans les lieux publics — E-cigarette
More news: Las Vegas gunman's girlfriend returns to US for questioning

"Mais cela ne l'empêchera de passer ses réformes: son pouvoir est écrasant".

La petite phrase fait polémique depuis un peu moins de 24 heures. ", a-t-il expliqué d'abord avant de préciser: "Je crois qu'on peut être cultivé et parler comme les Français".

Like this: