Published: Jeu, Octobre 05, 2017
Sport | By Katia Genin

Avec Ibra, on en est venu aux mains

Avec Ibra, on en est venu aux mains

Désormais, Adrien Rabiot est un titulaire en puissance chez les Rouge et Bleu, d'une part car sa progression au cours des derniers mois a été constante, et d'autre part puisque Blaise Matuidi a libéré une place dans l'entrejeu en ralliant la Juventus Turin cet été.

More news: Le Barça se joint à la grève générale de mardi — Catalogne
More news: Gervais Martel quitte la présidence du RC Lens
More news: Attaque au couteau à Marseille : 2 morts, l'assaillant abattu

Sous contrat jusqu'en 2019, Adrien Rabiot n'est pas pressé de prolonger avec le PSG. Il a raconté ces deux anecdotes dans une interview accordée à La Gazzetta dello Sport. Comprenez: il est prêt à dépanner quand Thiago Motta n'est pas là, mais ne se voit pas faire carrière au poste de milieu défensif axial. Étincelant depuis son premier match contre l'En Avant Guingamp, le Brésilien est forcément comparé à l'ancienne grosse star francilienne: Ibrahimovic. Il s'était énervé après moi car selon lui je n'avais pas effectué le bon mouvement pour recevoir une passe. La Roma m'aurait permis de faire un grand pas en avant, peut-être dans un club plus grand. Il avait perdu le ballon et j'avais dû prendre un carton pour rattraper son erreur. "Mais les choses ne se sont pas passées ainsi et je suis content d'être resté". Je me suis énervé avec Zlatan et je l'ai insulté. "Ce n'était pas élégant de ma part", admet Adrien Rabiot, âgé de 20 ans à l'époque. "L'autre accrochage, c'était à l'entraînement. On en est venu aux mains".

Like this: