Published: Lun, Octobre 02, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Affaire-Grégory l'enquête révèle un lien entre l'assassin et Jacqueline Jacob

Affaire-Grégory l'enquête révèle un lien entre l'assassin et Jacqueline Jacob

L'étau se resserre autour du "corbeau" de l'affaire Grégory et du couple Jacob.

Selon une dernière expertise judiciaire, Jacqueline Jacob serait bien le corbeau de 1983 de l'affaire Villemin. L'expertise, sur ce point, semble formelle. Cette expertise graphologique de 47 pages que le JDD a pu consulter, émet également une série d'hypothèses inédites sur la lettre de revendication du crime.

More news: Pourparlers américano-Nord-coréens : Pressions pacifiques ?
More news: [#Ligue1] L'OM renverse Nice et monte sur le podium
More news: Sécurité sociale : les pistes pour réduire son déficit

En outre, indique-t-elle, la lettre revendiquant l'assassinat, le 16 octobre 1984, du petit Grégory, a été écrite par quelqu'un qui a eu accès "à des enveloppes de même dimension, de même marque, avec un même numéro de lot" que les deux lettres précédentes envoyées en 1983. Pour mener son travail, l'enquêtrice a saisi des lettres écrites par Jacqueline Jacob au cours de la perquisition à son domicile du 6 juin. Le papier provient aussi d'un même type de support, un cahier à grands carreaux souligne l'experte judiciaire.

Cette dernière aurait donc écrit deux premiers courriers de menaces aux parents et aux grands-parents de la famille Villemin en 1983 et un lien est fait avec elle et deux autres courriers envoyés par l'assassin après le drame en 1984. Elle vient de faire l'objet d'une convocation pour un prochain interrogatoire.

Like this: