Published: Mer, Octobre 04, 2017
Médecine | By Sylviane Desjardins

Affaire du Levothyrox: Perquisition au siège du laboratoire Merck à Lyon

Affaire du Levothyrox: Perquisition au siège du laboratoire Merck à Lyon

"La perquisition est en cours, nous y collaborons activement mais nous ne savons pas si elle se terminera aujourd'hui ou dans les jours prochains", affirme Merck. Ce laboratoire est le fabricant du Levothyrox, un traitement soignant la thyroïde, dont la nouvelle formule est accusée par de nombreux plaignants d'avoir des effets secondaires néfastes.

L'enquête dans l'affaire du Levothyrox se poursuit.

More news: Etats-Unis. L'ex-star du football OJ Simpson est libre
More news: Gervais Martel quitte la présidence du RC Lens
More news: New York: le chanteur Marylin Manson se blesse lors d'un concert (vidéo)

Ce mardi, une perquisition a été menée au siège français, à Lyon, du laboratoire allemand Merck, a-t-on appris selon des sources proches de l'enquête. Fin septembre, 9000 signalements ont été effectués et 62 plaintes ont été déposées et confiées au pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Marseille. Crampes, maux de tête, vertiges, perte de cheveux: les témoignages sur les effets indésirables de la nouvelle formule du Levothyrox, mise sur le marché français fin mars, se sont multipliés ces derniers mois, au point de devenir un enjeu sanitaire majeur pour le gouvernement.

Depuis lundi, l'ancienne version de ce médicament est disponible à nouveau dans le commerce.

Like this: