Published: Sam, Septembre 30, 2017
Culture | By Renaud Astier

Sandrine Rousseau quitte la direction d'EELV pour lutter contre les violences sexuelles

Sandrine Rousseau quitte la direction d'EELV pour lutter contre les violences sexuelles

Il s'agit de Sandrine Rousseau, venue notamment pour la promotion de son livre "Parler", dans lequel elle raconte les difficultés que l'on peut avoir à dénoncer une agression sexuelle. Selon L'Express, l'écrivaine et chroniqueuse Christine Angot a quitté le plateau d'"On n'est pas couché" pendant de longues minutes, lors de l'enregistrement de l'émission, jeudi 28 septembre. "Vous ne pouvez pas parler au nom de toutes les femmes. On ne peut parler que de son viol", a ajouté Christine Angot, très remontée. D'après l'Express, en plein échange entre l'élue EELV et Christine Angot, la chroniqueuse, a quitté le plateau "balançant rageusement au passage ses feuilles et son verre".

Il s'est passé un violent clash, une violente altercation avec Christine Angot sur le plateau parce que la parole, c'est quelque chose de compliqué.

More news: En août le chômage augmente (encore !) — Région
More news: Apple choisit Google comme moteur de recherche — Siri
More news: L'Irak suspend les vols internationaux depuis le Kurdistan

Ce samedi sur France 2, les téléspectateurs pourront effectivement assister à la discussion tendue des deux femmes, mais la chaîne a décidé de ne pas montrer les images du départ de Christine Angot. Une réaction épidermique de la part de la chroniqueuse, qui s'explique probablement par la similitude de son histoire avec celle de Sandrine Rousseau. D'après l'hebdomadaire, la chroniqueuse aurait ensuite rejoint sa loge, en pleurs. C'est aussi pour ça que Laurent Ruquier l'a embauché. Il aurait reproché à Sandrine Rousseau le manque de "réalisme" dans la description de son agression. Des mots qui provoquent les larmes de Sandrine Rousseau.

L'enregistrement de l'émission On n'est pas couché animée par Laurent Ruquier sur France 2 ne n'est pas déroulé comme prévu. "Cette émission montre à quel point parler est non seulement pas évident mais indispensable, pour faire évoluer la société sur ces sujets. Pour moi, c'est impossible ". En revanche, "la teneur de l'interview sera conservée et les propos ne seront évidemment pas dénaturés".

Like this: