Published: Mer, Septembre 06, 2017
Économie | By Estienne Trouve

Prix des offres Internet : les opérateurs télécoms rappelés à l'ordre

Prix des offres Internet : les opérateurs télécoms rappelés à l'ordre

Il est reproché à Orange, SFR et Bouygues Telecom de communiquer des prix d'abonnements à l'Internet fixe qui n'incluent pas le tarif de la location de la box.

Free, qui ne fait pas partie des cibles de Bercy, est le bon élève des principaux fournisseurs d'accès à internet. La Poste Mobile et Coriolis en prennent aussi pour leur grade avec cette pratique. Il avait précisé que la Direction Générale de la Concurrence et de Répression des Fraudes travaillait sur ce dossier et qu'elle "imposerait une clarification".

Seul Free respecte à ce jour l'obligation d'information sur les tarifs de ses offres, tandis que les autres acteurs mettent en avant dans leurs publicités des tarifs incomplets, indique le journal Les Echos.

More news: US Military Official: IS Leader Baghdadi Likely Alive
More news: La Chine appelle à une coopération substantielle — Sommet des BRICS
More news: Stromae souffre encore de crises d'angoisse à la suite d'un traitement antipaludique

Il n'est pas question ici de prix cachés par les opérateurs mais du prix affiché sur les plaquettes promotionnelles et dans les publicités: le prix de la box n'est pas inclus. "Quand vous avez 3 à 5 euros de prix de location de box par mois, qui est un accessoire indispensable pour recevoir le service, il y a un moment où le consommateur est un peu trompé". Un courrier de rappel à la loi vient ainsi de leur être envoyé, alors que la location du modem/routeur donnant accès au portail de services d'un opérateur est généralement facturée entre 3 et 5 €/mois. Il est possible de prendre un modem-routeur ou une box de génération inférieure (La Box ou modem THD WiFi pour SFR, Livebox 2 ou Play pour Orange) pour remplacer la box recommandée par l'opérateur. C'est de bonne guerre.

La répression des fraudes demande donc que "dans le cas où une offre d'accès internet fixe proposée au consommateur comporte la location payante d'une box, le prix annoncé dans vos publicités et communications commerciales doit indiquer la somme totale qui devra être effectivement payée par le consommateur".

Les opérateurs devront modifier leurs informations tarifaires "au plus tard le 1er février 2018", selon le courrier de la Répression des fraudes. En cas de non-mise en conformité, la DGCCRF menace les opérateurs d'une amende bien peu dissuasive de...

Like this: