Published: Mer, Septembre 27, 2017
Médecine | By Sylviane Desjardins

Machine arrière pour le Levothyrox : l'ancienne formule revient en pharmacie

Machine arrière pour le Levothyrox : l'ancienne formule revient en pharmacie

C'est un retour temporaire, mais qui devrait satisfaire une partie des patients.

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, l'a confirmé ce matin: les patients soignés pour une hypothyroïdie ou après un cancer de la thyroïde auront de nouveau accès à l'ancien Levothyrox dès le 2 octobre prochain, conformément à ce qui avait été annoncé à la mi-septembre. A l'antenne de RMC, la ministre a précisé qu'elle était destinée à "ceux qui ne tolèrent pas" la nouvelle formule.

Cette marche arrière inédite a pour objectif d'apaiser les tensions autour de ce médicament destiné à la thyroïde et pris par 3 millions de Français, principalement des femmes.

En France, la polémique sur le Levothyrox n'a cessé d'enfler ces dernières semaines.

More news: Les Manchester enchaînent, Morata voit triple avec Chelsea — Résultats Premier League
More news: LeBron James qualifie Donald Trump de "minable" sur Twitter
More news: La comédienne Gisèle Casadesus est décédée

Depuis que le laboratoire Merck a modifié sa composition, à la demande de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), afin d'améliorer son efficacité, de nombreux patients se sont mobilisés pour dénoncer des effets secondaires et critiquer le manque de communication autour de ce changement.

En outre, Agnès Buzyn a annoncé que des réflexions avaient lieu afin de développer d'autres médicaments capables de soigner les malades de la thyroïde. Cette nouvelle formule sera strictement réservée aux patients qui observent des effets indésirables "très très invalidants".

L'objectif est que les patients aient le choix. Ils ont même lancé une pétition, signée par plus de 83.000 malades mécontents, qui réclame le retour à l'ancienne formule.

Like this: