Published: Mer, Septembre 27, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Les Saoudiennes enfin autorisées à conduire

Les Saoudiennes enfin autorisées à conduire

De nombreuses femmes de l'élite saoudienne qui pouvaient conduire à Londres ou à Dubaï mais pas à Ryad ont tenté de braver cette interdiction en Arabie Saoudite mais ont été systématiquement arrêtées.

L'arabie Saoudite était le seul pays au monde où les femmes a été officiellement interdit de prendre le volant. Dans le cas où une femme tout de même assis derrière le volant, elle attendait une peine grave.

C'est signé. Le roi Salmane a ordonné "de permettre d'accorder le permis de conduire aux femmes en Arabie saoudite", d'après un décret royal publié mardi soir par l'agence de presse officielle SPA.

More news: Ligue 1 : Lille perd le Nord face à Monaco
More news: Uber perd sa licence à Londres
More news: Here's all the new Apple stuff you can order right now

Depuis les années 1990, des militants des droits des femmes ont exercé des pressions afin que le droit de conduire soit accordé aux Saoudiennes, affirmant qu'il s'agissait de la plus grande lutte pour l'égalité devant la loi. A ce stade, elles restent soumises à la tutelle d'un homme de leur famille - généralement le père, le mari ou le frère - pour faire des études ou voyager.

Ce week-end déjà, elles avaient été pour la première fois autorisées à accéder au stade Roi Fahd de Ryad afin d'assister à un spectacle musical et poétique pour la 87e fête nationale de ce royaume ultraconservateur. Jusque-là, elles n'étaient pas admises en raison de la règle de séparation des sexes dans les espaces publics.

Like this: