Published: Lun, Septembre 11, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Les rebelles musulmans rohingya décrètent un cessez-le-feu — Birmanie

Les rebelles musulmans rohingya décrètent un cessez-le-feu — Birmanie

Les autorités birmanes ont opposé dimanche une fin de non-recevoir à l'appel au cessez-le-feu lancé la veille par les rebelles rohingyas.

Dans un communiqué, ces derniers annoncent "un cessez-le-feu temporaire des opérations militaires offensives pour une période d'un mois (du 10 septembre au 9 octobre) afin de permettre aux organisations humanitaires de répondre à la crise dans l'État d'Arakan".

L'ARSA, plus connu localement sous le nom Harakah al-Yaqin ("Mouvement de la foi" en arabe), ajoute vouloir ainsi favoriser l'arrivée de l'aide humanitaire.

VIDEO- Qui sont les Rohingyas

Le 25 août dernier, ces rebelles avaient attaqué des postes de police dans la région de l'Arakan.

Depuis des décennies, cette minorité, qui compte environ un million de personnes, est victime de discriminations en Birmanie, pays à majorité bouddhiste. L'Arsa dit avoir pris les armes pour défendre les droits de cette minorité.

Pour fuir l'opération de l'armée birmane, les centaines de villages du nord de l'Etat Rakhine se sont vidés de leurs habitants. La plupart arrive au Bangladesh à pied ou en bateau après des jours de marche sous la pluie. Plus de 125.000 Rohingyas ont ainsi trouvé refuge au Bangladesh voisin.

More news: Martin Hingis en demi-finale du double
More news: Le bilan humain s'est alourdi — Irma
More news: Irma: la déclaration de catastrophe naturelle signée dès vendredi

Like this: