Published: Dim, Septembre 24, 2017
Économie | By Estienne Trouve

Les rayons "filles" et "garçons" chez Hema, c'est fini

Les rayons

Comme le note le journal, la décision a été prise grâce au coup de gueule d'une petite fille de 10 ans, sur Facebook, agacée de devoir porter sans cesse des sous-vêtements avec des petits coeurs roses.

Cédant à la pression du "genre neutre", la chaîne de magasins populaires néerlandaise Hema - implantée en France - renonce à l'étiquetage "fille, garçon " pour distinguer les vêtements destinés aux enfants.

Les rayons devraient fusionner pour former un vaste espace "Kids". Comme le souligne le magazine Elle Pays-Bas, les Néerlandais ont peur que, ce faisant, Hema interagisse dans l'éducation de leur enfant. Il n'existera désormais plus que le seul rayon "kids".

More news: Bernard Tapie serait "gravement malade"
More news: Santos sobre Venezuela: "Nos duele la destrucción paulatina de su democracia"
More news: Énorme clash entre Cavani et Neymar — PSG

La marque continuera cependant de proposer des vêtements roses ou d'autres couleurs mais sans indiquer à quel genre ils se réfèrent.

"En avril 2017, le site relatait l'histoire d'Alice, 5 ans, qui avait écrit à Gap pour leur demander de faire des vêtements moins stéréotypés".

Cette décision emboîte le pas d'une mesure similaire appliquée par la chaîne de magasins britannique John Lewis en septembre à la suite d'une polémique au Royaume-Uni.

Like this: