Published: Sam, Septembre 16, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Les conditions de détention de Salah Abdeslam allégées

Les conditions de détention de Salah Abdeslam allégées

Les conditions de détention de Salah Abdeslam ont été révisées, au regard d'un d'état psychologique jugé inquiétant, selon des informations du Parisien .

"A Fleury-Mérogis, on semble beaucoup se préoccuper de la santé et du bien-être du tueur islamiste du Bataclan, Salah Abdeslam, dont les conditions de détention viennent d'être " aménagées " afin de faire face à des signes de " dégradation de sa santé mentale ". Le Parisien énumère: prostration, paranoïa, irritabilité. Il ne peut actuellement recevoir que des visites de sa famille proche. Il faut donc éviter que Salah Abdeslam ne sombre dans le délire psychiatrique ou qu'il essaie de se suicider.

Un espace de promenade a également été aménagé sur le toit. Il peut enfin faire sa prière en cellule, avec à sa disposition un tapis de prière et un exemplaire du Coran.

Le détenu le mieux surveillé de France n'a toujours aucun contact autorisé avec les autres prisonniers et il fait l'objet d'une surveillance vidéo permanente jour et nuit, en plus des huit gardiens qui l'encadrent.

More news: Monaco ne sombre pas à Leipzig — Ligue des champions
More news: Altice acquiert les droits TV des compétitions européennes de basket
More news: Sénégal : Abdoualye Wade démissionne de l'Assemblée Nationale

Cette source a ajouté que la vitre en plexiglas qui bloquait jusqu'ici la fenêtre de sa cellule serait enlevée prochainement.

L'objectif de cet assouplissement: ne pas compromettre sa comparution en Belgique, prévue avant la fin de l'année, pour une fusillade lors de son arrestation. La même source précise que la "plus grande crainte" de l'administration pénitentiaire est un suicide.

"Tout cela est possible parce qu'il est surveillé 24 heures sur 24" et parce que "son comportement est conforme aux standards de la détention", a déclaré une source de l'administration pénitentiaire à l'AFP.

Like this: