Published: Lun, Septembre 25, 2017
Culture | By Renaud Astier

Le soulman Charles Bradley est mort

Le soulman Charles Bradley est mort

Au terme d'un parcours chaotique, Charles Bradley, avait du attendre des décennies avant de pouvoir lâcher les cuisines obscures et se consacrer à sa passion, la soul. Il avait 68 ans.

Charles Bradley n'est plus.

Après Sharon Jones, disparue en novembre dernier, c'est un autre grand ambassadeur de la soul qui nous quitte.

More news: Énorme clash entre Cavani et Neymar — PSG
More news: Une journaliste critiquée par Emmanuel Macron en pleine conférence de presse
More news: Ligue 1 : Nice sauve les meubles contre Angers

Charles Bradley s'est éteint ce samedi à l'âge de 68 ans.

Né en Floride, dans le sud-est des États-Unis, Charles Bradley a grandi à New York, où il découvre James Brown au légendaire Apollo Theater de Harlem. Il se lance alors dans une carrière de chanteur de reprises de son idole, allant jusqu'à copier sa garde-robe et à imiter le style de James Brown sur scène. En 2011, son talent était enfin reconnu et son premier album, NO TIME FOR DREAMING, sortait. Son chemin avait tout d'un calvaire, jusqu'à ce que le label Daptone lui offre sa chance: une poignée de 45-tours dans les années 2000, et bientôt un album complet. Deux ans plus tard, sort son second disque: Victim of Love.

Like this: