Published: Jeu, Septembre 14, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Le secteur du bâtiment s'inquiète — Baisse des APL

Le secteur du bâtiment s'inquiète — Baisse des APL

Après la polémique sur la baisse de cinq euros des APL, l'exécutif a présenté son plan Logement.

Il est douteux cependant que cela suffise aux organismes HLM pour compenser la baisse des loyers à hauteur de la baisse des APL, à un moment où ils sont sollicités pour la rénovation énergétique du parc et où ils font face à d'importants investissements en réhabilitation des ensembles anciens, dans le cadre notamment des opérations de rénovation urbaine.

Le gouvernement pourrait baisser les aides personnelles au logement (APL) dont bénéficient les locataires du parc HLM, d'un montant allant jusqu'à 60 euros mensuels, en contraignant les bailleurs sociaux à réduire d'autant leurs loyers, ont indiqué des sources concordantes, confirmant une information de L'Opinion.

Le gouvernement tente de reprendre la main sur le logement.

Le gouvernement souhaite donc aussi baisser le montant des APL pour les locataires de logements sociaux, afin de réaliser des économies pour l'Etat, selon les déclarations du Premier ministre mercredi sur France 2. "Pour les bénéficiaires des APL dans le logement social, il n'y aura aucun effet, aucun impact", a assuré le Premier ministre sur France 2 ce matin, sans préciser comment le gouvernement comptait opérer pour obliger les bailleurs à baisser leurs loyers.

More news: Marseille humilié par Rennes au Vélodrome
More news: Macron aux Antilles : "Il n'était pas possible d'avoir une anticipation supérieure"
More news: Logements d'urgence : Macron annonce la création de 50.000 places

Sa contribution, d'un montant de deux milliards d'euros, soit 5% des dépenses publiques totales consacrées au secteur, serait concentrée sur les APL (d'un coût global de 18 milliards), "en particulier, selon nos informations, sur les APL versées directement aux bailleurs sociaux", écrit l'Opinion.

Le gouvernement semble vouloir prendre des précautions avec ces annonces. Ces orientations ne seront finalement divulguées que la semaine prochaine, au risque d'alimenter les spéculations.

Les bailleurs sociaux de la Loire attendent le plan logement définitif avec une certaine inquiétude.

"Nous voulons aller vers des formules qui permettent aux bailleurs sociaux de faire accéder à la propriété beaucoup plus de leurs locataires", a expliqué le ministre de la Cohésion des territoires. Les fonds détenus par les banques sont consacrés à l'ouverture de financement pour les PME, alors que ceux détenus par la Caisse des dépôts sont répartis entre plusieurs missions de financement: le remboursement de la dette de la zone euro, un stock de prêt pour les collectivités locales et donc, surtout, le logement social.

Le livret A, dont le niveau actuel, historiquement bas, est de 0,75%, sert pour partie à financer le logement social.

Like this: