Published: Lun, Septembre 11, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Laboratoire d'explosifs à Villejuif

Laboratoire d'explosifs à Villejuif

C'est le signalement d'un artisan, qui intervenait dans un immeuble de Villejuif, qui avait permis la découverte mercredi de ce laboratoire clandestin. Une information judiciaire a été ouverte contre eux des chefs d'association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation d'un ou plusieurs crimes, d'atteinte aux personnes et de fabrication d'engins explosifs, détention et transport de substances ou produits explosifs, le tout en relation avec une entreprise terroriste. Les deux suspects avaient "convenu de commettre un attentat sur le territoire national", assure le procureur François Molins. Les deux hommes ont reconnu qu'ils voulaient "commettre un attentat sur le sol français pour se venger de la coalition" en Syrie.

Mercredi, 100 grammes de TATP avaient été découvert fortuitement dans l'appartement de Villejuif.

Le propriétaire des lieux, inconnu des services, avait été arrêté quelques heures plus tard au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) dans un véhicule en compagnie de l'homme relâché dimanche matin.

More news: L'iPhone 8 va coûter très (très) cher
More news: Les bon comptes du Barça — Liga
More news: L'agresseur de NKM condamné à 3 mois avec sursis

C'est le même explosif que des membres de la cellule djihadiste démantelée en août en Catalogne tentaient de confectionner lorsque la maison qu'ils occupaient a explosé.

Dans le matériel informatique du deuxième homme interpellé se trouvaient notamment des vidéos de propagande de l'État islamique en nombre important. D'autres produits chimiques ont été saisis dans un box loué à Thiais dans le Val-de-Marne par le propriétaire de l'appartement.

Selon le ministre de l'Intérieur, des liens avec la zone "irako-syrienne " ont été mis en lumière.

Like this: