Published: Jeu, Septembre 28, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Images de daesh sur Twitter: L'immunité parlementaire de Gilbert Collard levée

Images de daesh sur Twitter: L'immunité parlementaire de Gilbert Collard levée

"Gilbert Collard dénonce une décision ridicule".

Le bureau de l'Assemblée nationale a levé mercredi l'immunité parlementaire du député frontiste Gilbert Collard.

More news: Le séisme pourrait être dû à un nouvel essai nucléaire
More news: Machine arrière pour le Levothyrox : l'ancienne formule revient en pharmacie
More news: Peter Sagan : Un troisième sacre mondial consécutif

Aucun député ne peut faire l'objet d'une arrestation ou de toute autre mesure privative ou restrictive de liberté sans l'autorisation du bureau de l'Assemblée, sauf en cas de crime ou de flagrant délit. Le bureau avait une première fois, en février, rejeté une telle demande, jugeant la requête de la justice pas "suffisamment précise". Délit du député en question: avoir publié sur touittaire, le 16 décembre 2015, des photos de massacre de l'organisation terroriste Daesh! C'est aussi le cas de la présidente du parti, Marine Le Pen, dont l'immunité au Parlement européen avait été levée en mars. Ces derniers avaient diffusé des photos montrant la barbarie de Daesh pour protester contre une interview du politologue Gilles Kepel sur BFMTV et RMC. Le député Rassemblement bleu Marine du Gard avait ensuite répondu sur le réseau social, en postant la photo d'une exécution, accompagnée du commentaire: "Bourdin compare le FN à Daech: le poids des mots et le choc des bobos!". "Le Code pénal punit de trois ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende le fait " de diffuser (...) un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine " lorsque ce message est " susceptible d'être vu ou perçu par un mineur ".

Like this: