Published: Sam, Septembre 30, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

"Il faut assumer une part de risque" — Réforme de l'ISF


Le débat monte. Emmanuel Macron serait devenu " le héros des riches ", comme l'a titré Libération, mercredi à sa une, le jour de la présentation du projet de loi de finances 2018. "Des symboles de ce genre doivent être beaucoup plus taxés", a-t-il ajouté. L'ISF sera remplacé par un nouvel impôt sur la fortune immobilière. Le gouvernement promettait 10 milliards d'euros de baisses de taxes, d'impôts et de cotisations.

L'exécutif va augmenter de 1,7 point le taux normal de la Contribution sociale généralisée (CSG), utilisée pour financer la protection sociale, ce qui représente un peu plus de 20 milliards d'euros. Les salariés du privé n'en pâtiront pas.

Le projet de loi de finances pour 2018 (PLF) est présenté ce mercredi 27 septembre par le gouvernement. Cette réforme, censée stimuler l'activité en encourageant les contribuables les plus aisés à investir dans "l'économie réelle", ne rapportera à l'État "que" 850 millions d'euros, a déclaré le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, soit un manque à gagner de 3,2 milliards d'euros par rapport aux 4,1 milliards que l'ISF rapporte aujourd'hui à l'État.

La baisse du taux débuttera dès l'an prochain pour descendre à 25 % en 2022.

Autre baisse prévue, celle de l'impôt sur les sociétés, qui devrait baisser de 28% pour les entreprises qui font jusqu'à 500.000 euros de bénéfices.

More news: Impôts : la baisse de 10 milliards pour 2018 n'aura pas lieu
More news: Comment écrire des tweets de 280 caractères — Twitter
More news: Hugh Hefner : mort du patron de Playboy à l'âge de 91 ans

Pour les convaincre qu'ils ont tort, les services du ministère de l'économie se sont livrés à de petits calculs " indicatifs " pour toutes les catégories (salariés, familles, indépendants, retraités et handicapés), les gains effectifs de pouvoir d'achat dépendent en effet de la situation particulière de chacun, est-il précisé. En revanche, les budgets du Logement et de l'Emploi sont largement amputés, respectivement de 1,7 et 1,5 milliard d'euros. Ce qui permettra à la dette publique de se stabiliser à 96,8% du PIB, avant un recul espéré à partir de 2019. Cette exonération s'appliquera également à "1 million de nouveaux micro-entrepreneurs et sera appliquée de manière dégressive sur trois années glissantes". Les réformes s'articulent autour de deux axes majeurs: l'instauration d'un prélèvement forfaitaire unique (PFU) sur les revenus du capital et la transformation de l'impôt sur la fortune (ISF) en un impôt sur la fortune immobilière (IFI).

En cause: le manque de lisibilité qui résulterait d'éventuels amendements à la réforme de l'ISF, portant sur le valeur de certains bateaux ou de certaines voitures de luxe.

Annoncée en tout début de semaine, la hausse des taxes sur le carburant concernera d'abord le diesel (+7,6 centimes par litre) mais aussi l'essence (+3,9 centimes par litre).

Interrogée sur France Info, sa collègue Bénédicte Peyrol, élue LREM de l'Allier, et membre de la commission des Finances, a confirmé que les députés de la majorité travaillaient à "trouver un moyen" pour que les produits de luxe "participent aux budget de l'Etat".

Like this: