Published: Mer, Août 16, 2017
Médecine | By Sylviane Desjardins

Un deuxième cas détecté en France — Chikungunya

Un deuxième cas détecté en France — Chikungunya

Vendredi dernier, l'agence régionale de santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte d'Azur et la préfecture du Var ont confirmé qu'un cas autochtone (lorsque l'infection est contractée sur le territoire national, sans avoir voyagé dans les 15 jours précédant l'apparition des symptômes) a été diagnostiqué dans une petite ville du Var (Provence-Alpes-Côte d'Azur), au Cannet-des-Maures, près de Draguignan. La semaine dernière, un premier cas de chikungunya endémique a été relevé en France, explique cet extrait d'une dépêche de " Top Santé ". L'organisme a décidé de placer le département en vigilance de niveau 3 contre le moustique tigre responsable de la propagation du chikungunya.

Les deux personnes infectées vivent dans le même quartier, ce qui constitue un foyer localisé de circulation du virus. Les lieux de résidence, et ceux qu'ils fréquentent, des personnes souffrantes ont été démoustiqués.

Toutefois, le virus se transmet par le moustique tigre, très présent dans la région.

Selon l'Agence régionale de santé (ARS), cette deuxième personne "réside dans le même quartier et est prise en charge par son médecin traitant".

More news: Pour Trump, "le racisme, c'est le mal" — Charlottesville
More news: Oeufs contaminés : les Pays-Bas au courant depuis novembre, clame la Belgique
More news: Sierra Leone : 312 morts dans les glissements de terrain (bilan provisoire)

"L'objectif est d'éliminer les gites larvaires et les moustiques adultes, pour éviter tout risque de propagation du virus", détaille l'ARS. Les autorités ont également souligné que les actions de surveillance épidémiologique ont été renforcées.

Une enquête de voisinage.

Les symptômes de la maladie sont les suivants: des fièvres, des douleurs articulaires qui sont des arthralgies débilitantes, des céphalées, des nausées, une fatigue importante.

Like this: