Published: Sam, Août 05, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Rwanda: Paul Kagamé pressenti à un nouveau mandat

Rwanda: Paul Kagamé pressenti à un nouveau mandat

Bien avant cette date, la diaspora rwandaise, notamment au Kenya, en Ouganda, à Djibouti ou encore en Afrique du Sud, depuis ce mercredi 02 août, a entamé ce processus.

Il est l'homme fort du Rwanda depuis que le FPR a renversé en juillet 1994 le gouvernement extrémiste hutu ayant déclenché le génocide qui a fait 800 000 morts, essentiellement parmi la minorité tutsi. "C'est l'envoyé de Dieu sur terre", ajoute-t-elle, assurant par ailleurs ne pas connaître les noms des autres candidats, Frank Habineza, leader du seul parti d'opposition toléré au Rwanda (parti démocratique vert) et Philippe Mpayimana, candidat indépendant.

Près de 6,9 millions d'électeurs sont enregistrés dans le pays, dont 54% de femmes, selon la Commission nationale électorale du Rwanda. Les bureaux doivent fermer à 15H00 (1300 GMT).

En amont du scrutin, les concurrents de Paul Kagame s'étaient plaints de nombreuses difficultés, dont le peu de temps à leur disposition pour lever des fonds et faire campagne.

More news: Le journaliste Loup Bureau, écroué pour terrorisme, formé à Lannion — Turquie
More news: Air France élargit la zone interdite — Corée du Nord
More news: Un "complot terroriste" avec pour "cible potentielle" un avion déjoué — Australie

À 59 ans, Paul Kagame brigue un troisième mandat de sept ans. En 2003 et 2010, M. Kagame avait été élu président avec plus de 90% des voix.

S'il est crédité du spectaculaire développement du pays, principalement économique, il est aussi accusé de bafouer la liberté d'expression et de réprimer toute opposition. Habineza et Mpayimana ont rassemblé à peine quelques centaines de personnes lors de leurs réunions de campagne.

Des observateurs assurent que les candidatures de MM. Les premiers résultats sont attendus vendredi soir avant une annonce probable des résultats complets samedi.

Like this: